Culture : Il peint avec du café et du cacao

Ulrik ABE est un artiste peintre particulier, il peint avec du Café et du Cacao

Ulrik ABE est un artiste peintre particulier, il peint avec du Café et du Cacao

Faire valoir ce que la Côte d’Ivoire a comme atout agricole principal, par la magie de l’art, est le leitmotiv d’Ulrik ABE. Peintre et graphiste, il travaille avec du café, du cacao et souvent avec de l’hévéa. Du produit de ces cultures, il arrive à sortir de très beaux tableaux. Original et innovant, Tomorrow Magazine vous invite à le découvrir à travers cette interview exclusive.

Tomorrow Magazine : Qui est Ulrik ABE ?

Ulrik ABE : Je me nomme Ulrich Marcel ABE à l’état civil. Ulrik ABE est mon nom d’artiste. Je suis ivoirien, artiste, peintre et graphiste.

TM : Comment vous est venu la passion de la peinture ?

UA : Depuis tout petit je faisais la reproduction des dessins et peintures de toutes les illustrations de livres que je trouvais à la maison. J’ai été surtout inspiré par mon père qui réalisait des dessins industriels et qui m’a appris à faire des bricoles. Je me suis laissé influencer et depuis je ne peux plus m’en passer.

TM : Faire de la peinture avec du café, du cacao et de l’hévéa est votre spécialité. Pourquoi ce choix ?

UA : A la base, j’ai été influencé et motivé par deux aspects. D’abord, lorsque j’étais au lycée j’utilisais les grains de café pour réaliser des exercices de trompe-l’œil. Je le faisais sur de petites surfaces et je trouvais que la couleur du café était unique et originale. Ces grains me permettaient d’obtenir les couleurs que je voulais. Une fois à l’École des beaux-arts, je l’ai intégré dans mes peintures et mes dessins de grandes surfaces, jusqu’à ce que je l’exporte sur mes toiles. Ensuite, l’idée était de promouvoir tout ce qui est culture ivoirienne, telles que le café, le cacao et l’hévéa. Je signale que je suis aussi issu d’une grande famille d’agriculteurs qui a motivé le retour de mes parents à la terre, une fois retraités. Je suis donc fils d’agriculteurs. À travers mon art, je leur rends hommage. À eux et à toutes ces personnes qui cultivent la terre et qui lui donnent sa valeur.

TM : Pouvez-vous nous décrire votre manière de peindre ?

UA : Ma technique picturale est une technique d’expression libre semi-abstraite, dont les matières principalement utilisées sont le café, le cacao et la colle d’hévéa. Avec mes doigts et à l’aide d’un couteau à palette et de plusieurs pinceaux, je transcris mon idée sur des supports tels que le bois, le carton, la toile, les feuilles, dans le style aquarelliste de collage et d’empattement. J’aime caractériser mes expressions et sentiments par la texture de mes œuvres. Je touche à tous les sens, je conserve la saveur naturelle du café, la texture de ma création. Aujourd’hui, le café s’exprime par mon entremise.

Tomorrow-Société

TM : Avez-vous effectué des études de peintre ?

AU : Bien sûr. Après mon BEPC en 2007, je me suis inscrit au concours d’entrée au Lycée d’Enseignement Artistique de l’INSAAC (École Nationale des Arts et Actions Culturelles) d’Abidjan. Trois ans plus tard, j’ai obtenu mon BAC et j’ai réussi le test d’entrée à l’École Nationale des Beaux-Arts, où j’ai fait deux ans de tronc commun. Je me suis attaché plus particulièrement à la peinture durant ces années de formation supérieure. Ces deux années ont été sanctionnées par le diplôme d’Enseignement Artistique Général (DEAG). Par la suite, je me suis spécialisé en communication dans la même école pour diversifier mes connaissances et me rendre davantage polyvalent sur toutes les disciplines artistiques, cela tout en gardant ma racine de peintre. De cette formation, j’ai obtenu ma licence en communication, puis le Master 2 en 2015. Aujourd’hui, je suis infographiste à l’agence de publicité VOODOO GROUP à Abidjan.

A lire aussi : À la découverte du magnifique peuple masaï

TM : Vos œuvres ont-elles déjà fait l’objet d’exposition ? Si oui lesquelles ?

UA : Effectivement, j’ai exposé à l’Instant Chocolat au Bao café de Cocody, le 1er septembre 2016 et j’ai été le premier peintre a exposé au Journée Nationale du Café Cacao 2016, à l’Éden Gold Hôtel du 1er au 03 octobre 2016.

TM : Que représente la peinture pour vous ?

UA : La peinture représente tout pour moi, c’est mon air d’expression, c’est ce qui me permet d’être moi.

TM : Votre statut d’employé ne freine-t-il pas votre passion pour la peinture ?

UA : Non pas du tout. Au contraire, ma présence dans une agence de publicité me forme et me fait grandir sur tous les horizons. J’arrive à combiner les deux et je crois que je pourrais être le Warhol de la Côte d’Ivoire.

TM : Un dernier mot à l’endroit de tous ces jeunes qui veulent se lancer dans ce que vous faites.

UA : L’art est en perpétuel mouvement et est très éphémère. Mais plus tu y persévères, plus l’art t’ouvre elle-même des portes. Ce n’est pas du tout facile, mais je pense que tout est question de volonté et d’objectif. Il faut sans cesse travailler, accepter d’apprendre, être humble et avoir surtout foi en Dieu .

Téléchargez gratuitement Tomorrow Magazine en cliquant ICI

 

Interview réalisée par Yannick DJANHOUN