La problématique de l’employabilité à l’ivoirienne Expression

 image

La Côte d’Ivoire est en pleine reconstruction. Après les différentes crises connues jusqu’en 2011, elle tente, tant bien que mal, de se donner les moyens de se repositionner au niveau sous régional et international. La formation des jeunes trouve une place essentielle dans ce repositionnement.

Face à la croissance du taux de chômage, l’administration ivoirienne cherche de nouvelles méthodes pour régler la situation. Les dirigeants perçoivent donc l’employabilité comme une politique nouvelle de formation ciblée et de lutte contre le chômage. Il s’agit, en principe, de mettre en adéquation les compétences et les emplois, et aussi de faire en sorte que les compétences des personnes actives suivent l’évolution des métiers.

Il est évident que toute personne, ayant fait des études et obtenu des diplômes conséquents, veuille trouver au moins un emploi décent. Mais, il y a que les employeurs ou les emplois ont leurs exigences. Le constat est que les jeunes, dans leur cursus de formation, se sont généralement attelés à décrocher des diplômes sans vraiment chercher la connaissance pratique. L’on cherche à engranger des diplômes en oubliant d’associer la connaissance et les compétences qu’exigent les emplois modernes.

Cependant, soulignons que l’employabilité à l’ivoirienne pose quelques préoccupations majeures, si elle entend prioriser une formation purement technique. C’est une erreur que de croire que les sciences humaines et sociales n’ont rien à apporter dans cette marche de la Côte d’Ivoire vers l’émergence. Mais, quel sens aurait l’éducation sans les sciences humaines ?

En effet, l’homme n’est pas un être mécanique. L’éducation n’a pas seulement pour but l’emploi. On produirait des machines et non des hommes si l’éducation était typiquement technique. On mettrait ainsi l’éducation en crise. L’éducation a aussi pour objectif de former des citoyens. Elle développe les facultés morales qui font des hommes des êtres sociables. Elle aiguillonne nos manières d’être.

 

 

Erick Kouassi AMANI

Membre du Forum d’Etude Philosophique Américaine

Membre de la Coordination Jeunesse et Sport de l’UNESCO CI

Consultant à ADMINER

Auteur de l'article

Erick Kouassi AMANI

Membre du Forum d’Etude Philosophique Américaine

Membre de la Coordination Jeunesse et Sport de l’UNESCO CI

Consultant à ADMINER

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody