La jeunesse, l’espoir de l’Afrique… Expression

 image

Je sais que notre jeunesse est sujette à beaucoup de stéréotypes, fondés ou infondés. Mais peu importe. Quand, nous sommes conscients que la jeunesse représente aujourd’hui plus de 70% de la population Africaine, et que selon les estimations, cette population passera à plus de deux milliards en 2050, avec la plus grande majorité moins de 25 ans, nous ne pouvons, nous permettre de rester indifférents. Il nous faut commencer à l’éduquer et la responsabiliser.

Jusque-là, la construction du pont intergénérationnel entre les adultes et nous, socle d’un développement soutenu et durable, n’a pu être amorcée ; parce que, nous pensons être incompris par nos ainés, tandis que de leur côté, ils dénoncent une certaine inconscience et insouciance de notre part. Avant de justifier les actes incompris de mes pairs, je souhaite faire accepter à nos devanciers que l’Afrique est d’abord riche de sa jeunesse et non de ses ressources naturelles. Il nous suffira de joindre la vigueur et la passion de notre jeunesse à la sagesse et l’expérience de nos adultes pour que le miracle se produise en Afrique.

Ce que nous traitons de jeunesse inconsciente, n’est rien d’autre que la démonstration négative du potentiel positif qu’incarne notre jeunesse. Cela veut simplement dire, que notre jeunesse n’est ni bonne ni mauvaise, elle n’exploite que les canaux et les moyens d’expression qui lui sont offerts. S’ils sont bons, nous produisons de bons résultats ; s’ils sont mauvais, nous produisons de mauvais résultats. Pour ma part, je crois dur comme fer au potentiel de la jeunesse Africaine.

Auteur de l'article

Wilfried ADINGRA

Manager Général à LUMEN Corporation

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody