Veiller sur sa tension artérielle, un acte de vie Santé

 image

C’est un constat effrayant, l’espérance de vie des êtres humains ne cesse de baisser au fil des années. Plusieurs raisons sont à la base de cet état de fait et on peut notamment citer la survenance de toutes ces maladies dont la maîtrise s’avère très difficile aujourd’hui. Parlant de maladie, l’hypertension artérielle est l’une des plus grandes meurtrières de la planète. Cette maladie plus que sournoise, détruit sa victime, qui très souvent, ne sait même pas qu’elle existe en elle.

 

Comprendre l’hypertension artérielle

Avec une estimation de plus  30%  de personnes adultes atteintes en Afrique et plus de 9,4 millions de morts chaque année dans le monde, l’hypertension artérielle y est pour beaucoup dans la baisse l’espérance de vie. Dans les pays à haut revenu, les différentes mesures préventives et les traitements adéquats ont réduit les cas de personnes souffrant de l’hypertension artérielle, mais c’est absolument le contraire dans les pays à faibles. L’hypertension artérielle est le résultat d’une augmentation anormale de  la  pression ou tension du sang dans les parois des artères, lorsque le cœur propulse le sang dans toutes les artères, pour donner de l’oxygène et de l’énergie à l’organisme. Cette pression est mesurée et exprimée en millimètre de mercure (mm Hg) ou en centimètres de mercure (cm Hg). La tension artérielle varie tout au long de la journée selon le rythme des activités effectuées. La tension artérielle normale d’un adulte est de 120 mm Hg lorsque le cœur se contracte (pression systolique) et à 80 mm Hg lorsque le cœur se relâche (pression diastolique). Elle s’exprime par la mesure de la tension systolique sur celle de la tension diastolique (120/80 mm Hg ou 120 sur 80 mm Hg).

Il n’y a pas de signes particuliers de l’hypertension artérielle qui pourraient alerter une personne, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on la surnomme « tueuse silencieuse ». Toutefois, si des symptômes tels l’étourdissement, l’essoufflement, les maux de tête, les douleurs thoraciques, les palpitations cardiaques, le bourdonnement et les saignements de nez. Si elle n’est pas vite diagnostiquée, l’hypertension artérielle est dangereuse car le risque de créer un gonflement du cœur, une crise cardiaque, une hémorragie cérébrale, une insuffisance rénale, une cécité et même une déficience cognitive augmente.

Comment veiller sur sa tension artérielle ?

Il faut avoir une alimentation saine, équilibrée et pauvre en graisse. Manger plus de fruits et légumes frais surtout la banane et le raisin, aliments riches en potassium, est efficace pour tenir loin un risque d’hypertension artérielle. Il faut également opter pour le poisson, la viande blanche, les céréales et les produits laitiers à faibles gras. Les grands spécialistes conseillent de réduire la consommation en sel à au moins 2/3 cuillerées à thé. Les aliments à forte teneur en sel tels que les charcuteries sont aussi à proscrire de l’alimentation. Il est également conseillé de ne saler sa nourriture qu’une seule fois, soit pendant la cuisson, soit dans l’assiette pendant le repas. Il faut faire très attention aux mets industriels et aux conserves. L’une des solutions fortement conseillée est le sommeil. Il faut veiller à bien dormir, car le risque d’hypertension s’accroît lorsque les nuits sont écourtées. La consommation abusive de l’alcool, surtout ceux contenant des caféines doit être bannie. Le tabac augmente la pression artérielle et endommage les vaisseaux sanguins, alors éviter également la cigarette.

La pratique régulière  d’une activité physique pourrait réduire la pression sanguine et aider à contrôler le stress. Il faudra toutefois bouger modérément,  30 à 60 minutes tous les jours de la semaine (marche, vélo, natation, footing, etc.) sont idéales. Enfin, le contrôle régulier de la tension artérielle est vivement conseillé pour en connaitre les valeurs et voir un médecin si celle-ci est élevée. Mieux, il faut avoir un appareil de mesure de la tension chez soi.

Auteur de l'article

Commentez l'article

fffzfzeef 25/06/2017

<fezefzef qzgrzqgrzgregrqgrrgqreg

Kali linux 23/06/2017

Vous ne remarquez rien ? Il ressemble beaucoup au contrôleur frontal app.php! En fait il fait presque la même chose, il inclut les mêmes fichiers, et charge également le Kernel. Mais il définit la requête comme venant de la console, ce qui exécute du code

Lionnel Messi 23/06/2017

Vous ne remarquez rien ? Il ressemble beaucoup au contrôleur frontal app.php! En fait il fait presque la même chose, il inclut s mêmes fichiers, et charge également le Kernel. Mais il définit la requête comme venant de la console, ce qui exécute du code

Taloi klaman 23/06/2017

Vous ne remarquez rien ? Il ressemble beaucoup au contrôleur frontal app.php! En fait il fait presque la même chose, il inclut es mêmes fichiers, et charge également le Kernel. Mais il définit la requête comme venant de la console, ce qui exécute du code

General Djock 23/06/2017

Vous ne remarquez rien ? Il ressemble beaucoup au contrôleur frontal app.php! En fait il fait presque la même chose, il inclut les mêmes fichiers, et charge également le Kernel. Mais il définit la requête comme venant de la console, ce qui exécute du code

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody