Science : Tsunami, là où tout se déclenche Société

 image

Un tsunami prend forme lorsque deux plaques bougent sous la surface d’un océan. Ce phénomène naturel a fait énormément de dégâts sur notre planète. 26 décembre 2004 : un séisme sous-marin de magnitude 9.3 fait 220 000 morts et disparus en Indonésie et en Asie du sud-est. Pendant la journée du 11 mars 2011, c’est le Japon qui est frappé et qui perd 30 000 de ses citoyens, on ne compte pas les dégâts matériels et infrastructurels. Comment se forment concrètement ces vagues de plus de 10 mètres ? Alerte tsunami dans ce nouveau numéro de Tomorrow Magazine.  

                                                                                                       

Bon à Savoir…

Composé de ‘’tsu’’ qui signifie ‘’le port’’ et de ‘’nami’’ qui caractérise la vague ou l’onde, le tsunami, est un mot d’origine japonais qu’on pourrait littéralement traduire par ‘’Vague portuaire’’. Cette manifestation de la puissance de la nature se caractérise par une série de vagues en déplacement, soit causé par un séisme important d’une magnitude de 7 ou plus, soit par un glissement de terrain côtier ou sous-marin, ou même simplement lors de l’impact d’une météorite. Toutefois il est important de savoir qu’un séisme ne produit pas forcément un tsunami.

Comment se forme un tsunami ?

Selon des scientifiques, les agissements du sol marin sont les causes premières du séisme qui provoque les tsunamis. Ces agissements peuvent commencer par un tremblement de terre sous-marin d’une oscillation supérieure à sept sur l’échelle de Richter et d’une profondeur en dessous de 50 Km. Par ailleurs, les météorites et les éruptions volcaniques peuvent provoquer les mêmes effets que ceux des agissements du sol marin.

A lire aussi : La pluie, d’où nous vient-elle ?

Dans un premier temps, le séisme provoque un ‘’appel d’eau’’ qui entraine par la suite une baisse du niveau de la mer et une oscillation, une onde de 150 à 250 kilomètres, qui se propage sur une grande vitesse. Dans un second temps, on note aussi un tremblement de terre ou séisme tsunamigénique, qui survient lorsqu’une plaque tectonique passe en dessous d’une autre, ce qui va produit notamment une onde de choc ou onde marine, qui par la suite va entrainer la formation d’une vague de plusieurs mètres de haut allant de cent kilomètres de long et de large avec une vitesse de plus de 800 km/h. Notons aussi qu’une éruption volcanique sous-marine déclenchant une impulsion de colonne d’eau peut être la cause d’un tsunami. Enfin, un tsunami peut être généré par l’érosion de l’éboulement d’une falaise ou d’un iceberg.

D’où vient l’énergie d’un tsunami ?

La force d’un tsunami ne dépend en aucun cas de sa hauteur. Son énergie provient plutôt de la durée de l’augmentation du niveau de l’eau et de la quantité d’eau de mer qu’elle déplace lors de son passage. Selon une analyse, si une vague d’une dizaine de mètres est légion sur les côtes de l’océan Pacifique, elle ne produira pas forcément l’énergie nécessaire pour pouvoir s’infiltrer avec une grande profondeur à l’intérieur d’une terre.

Auteur de l'article

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody