Saluer : on ne tend jamais la main en premier Société

 image

aluer selon le dictionnaire Larousse, c’est donner à quelqu’un une marque extérieure de civilité, de respect, quand on se trouve en sa présence ou quand on le quitte. Plusieurs méthodes sont utilisées pour le faire selon qu’on se trouve dans un pays ou un autre. Avec Tomorrow magazine, nous allons découvrir toutes les facettes de la méthode la plus utilisée du monde, à savoir : saluer par la poignée de main.

La poignée de main est une ancienne pratique. Lors de rencontres amicales entre les peuples antiques, ils se tendaient réciproquement la paume de la main pour montrer leur loyauté. Les Romains qui portaient souvent un poignard dans leur manche, se saluaient couramment en se tenant l’avant-bras.

L’aspect actuel de ce rituel consiste à joindre réciproquement les paumes des mains et à les serrer par la suite. Il date du XIXème siècle, où il servait à conclure un accord de commerce entre deux hommes de condition sociale égale. Le serrement de main s’est répandu au siècle dernier, où il était  uniquement réservé aux hommes jusqu’à un passé relativement récent.

Pratique et signification d’une poignée de main

La façon dont on serre une main est caractéristique de la manière de penser. Une poignée de main peut vous instruire, sur l’intention de votre interlocuteur à se soumettre à vous ou à vous dominer. On distingue trois types basiques de poignées de main : votre interlocuteur aura une main dominante, une main égale ou une main soumise.

Lorsqu’une personne vous salue en ayant sa paume dirigée vers le bas, cela signifie qu’elle a un caractère assuré et dominant. Vous penserez alors qu’elle essaie de vous dominer et vous vous méfieriez d’elle. Lorsqu’on vous saluera en ayant la paume dirigée vers le côté gauche, ce sera un signe d’égalité. Cette personne considère vos relations comme égales. Devant une telle personne, vous serez certainement à l’aise. Enfin, lorsqu’on vous saluera, en ayant la paume dirigée vers le haut ce sera un signe de subordination. Face à une telle personne, on sera tenté de penser qu’on peut lui faire subir toute chose.

Comment serrer une main ?

Il est bien beau de savoir analyser une poignée de main, mais il est encore mieux de savoir comment s’y prendre et faire preuve de savoir-vivre. Il est recommandé alors de toujours regarder une personne dans les yeux lorsqu’on lui serre la main, en position d’égalité. On ne doit être ni trop loin ni trop près de la personne à qui l’on tend la main, et vérifier qu’on n’a pas les mains mouillées.

Par ailleurs, une personne de sexe masculin ne doit jamais tendre la main le premier à une autre de sexe féminin. C’est elle qui décide si oui ou non, elle tendra sa main ou s’en abstiendra en hochant la tête et en arborant un sourire amical. Entre deux hommes, c’est le plus âgé ou le supérieur, qui tendra la main au moins âgé ou au subalterne. La femme qui salue l’homme, doit serrer sa main un peu plus énergiquement qu’à son habitude. En revanche, l’homme qui salue la femme, doit faire attention de ne pas lui broyer la main. Un peu d’égard et de délicatesse messieurs.

Auteur de l'article

Amy TAPE

Amy TAPE, est une Journaliste et bloggeuse ivoirienne. Elle a dirigé, trois ans durant ,Tomorrow Magazine et en est devenue aujourd’hui une éditorialiste. Elle continue de mettre sa belle plume au service de la Jeunesse africaine.

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody