Comment gagner le cœur de son employeur ? Société

 image

Maintenir une relation de confiance avec votre employeur peut s’avérer réellement bénéfique pour votre carrière professionnelle. Quels employés ne sauterait-il pas de joie devant un patron débordant d’éloges envers lui ? Alors la question se pose. Comment donc gagner le cœur de son patron ? Autrement exprimé comment bien gérer sa relation avec son boss ? Mister Job s’évertuera, dans cet article, de vous donner quelques conseils utiles.

 

Avant tout connaitre son employeur

Gagner le cœur de son patron, c’est d’abord cerner qui est celui-ci. Alors la question de savoir si son employeur est du type autoritaire ou débonnaire s’impose. En effet il apparaît tout aussi important, pour trouver une attitude professionnelle juste devant son patron, de le connaitre parfaitement. Qu’est-ce qu’il aime et qu’est-ce qu’il abhorre ?  

Les employeurs ont des caractères que l’on doit donc maitriser au préalable. Ainsi, on a d’abord le patron mentor. Celui-ci se sent investi de la mission de vous faire évoluer coûte que coûte. Il tient particulièrement à votre développement personnel. Il n’hésite donc pas à donner des conseils, à protéger, à aider et à définir le cadre à suivre. Ensuite, on a les dirigeants autoritaires et procéduriers. Avec ceux-là, c’est le résultat qui compte absolument. Selon leur conception, la présence d’un employé n’est louable et valable que s’il atteint ses objectifs. Après, on a le patron adulte. Ce dernier est pragmatique et ne cesse d’orienter ceux sur lesquels il a la responsabilité vers  les résultats et les objectifs à atteindre. Et enfin, il y a le patron enfant qui lui, peut être à la fois effacé, soumis ou spontané. Ses réactions ne sont pas très souvent logiques, mais il a une forte tendance à vouloir vous voir heureux et vous voir en même réaliser le moindre de ses désirs.

Ses caractères comportementaux d’employeur ne sont pas exhaustifs, mais donnent l’essentiel en la matière. En déterminant clairement ce qu’ils veulent et ce qu’ils aiment voir se réaliser, il faut adopter notre attitude en entreprise. Le résultat sera fort étonnant. Ce n’est pas sorcier.

La maîtrise de l’environnement de travail n’est pas aussi à négliger. Sommes-nous dans un environnement de travail d’entretien face à face ou dans un environnement sévère, appelé communément environnement de réunion ? La réponse nous permettra, par exemple, de savoir gérer nos affectivités, notre capital émotionnel, notamment nos émotions de timidité, de tristesse ou de colère. Est-ce pertinent de partager ses émotions avec son patron ? Doit-on tout dit à son patron ?  L’environnement de travail d’entretien face à face nous enseignera, par exemple de développer un rapport de proximité avec le boss. Tandis que l’environnement de réunion, plus austère, nous recommandera de ne pas trop exposer ses émotions au patron.

Pour gagner le cœur de son employeur, il faudra apprendre à gérer son langage. Comment parler à son patron ? En fonction de ce qui se dégage de son embaucheur et du type de relation qu’on entretient avec lui, on déterminera le type de langage à employer avec lui pour lui transmettre sorte loyauté et notre esprit d’ouverture.

Il est impérieux de savoir que votre patron est votre supérieur, qu’il soit difficile ou pas, vous lui devez respect et déférence. Votre quête perpétuelle sera celle de réjouir son cœur. Votre boss n’est pas votre adversaire. Il doit être votre principal allié.

Auteur de l'article

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody