Plus on vit dans l’abondance, moins il y a de temps pour le cœur de couler Mind Lecture

 image

Livre entièrement dédié à la jeunesse mondiale, “Qui es-tu, toi qui m’entraînes ?” est un recueil d’expériences basé sur les rencontres que le révérend Pasteur Ock Soo Park, auteur du livre, a eues avec des centaines de milliers de Jeunes dans le monde entier. Best-seller, la profondeur, la pertinence et surtout la simplicité du contenu de ce livre sont reconnues sur toute la planète, et c’est à juste titre que nous vous offrons des bouts de ce livre, chaque mois dans Tomorrow Magazine.

 

De nos jours, les enfants ont rarement des conversations avec leurs parents. C’est parce que parents et enfants ont des cœurs très différents. Lorsque le père voit l’image de son fils, il s’inquiète : « Que va-t-il devenir en vivant ainsi ? » Lorsque le père voit que son fils ne vit pas selon les standards de la vie de sa génération passée, il n’est pas du tout content de constater de la négligence dans sa vie et, sans le vouloir, il finit par lui faire constamment des reproches. De son côté, le fils qui était déjà rempli de ressentiments, le devient encore plus à cause du fait que le père l’agace sans cesse. Il en veut à son père, il lui tient même tête.

La raison pour laquelle de telles choses se produisent, c’est qu’il n’y a pas de partage de cœur entre les parents et les enfants. Si les gens vivent en mettant toujours en avant leurs propres opinions et en suivant uniquement leurs propres ambitions, le cœur des parents et celui des enfants ne peuvent que devenir distants.

Quel que soit le pays, lorsque l’économie se développe, les désirs des citoyens grandissent également. En obtenant ce qu’ils n’avaient pas auparavant, leurs vies deviennent de plus en plus variées. Alors, plus ils deviennent aisés, plus les temps libres disparaissent, et plus la vie devient compliquée. Les parents et les enfants n’ont plus le temps de partager les cœurs entre eux. Il en est de même pour les frères et les sœurs. Et, même lorsque des occasions se présentent, chacun est si occupé à faire ses propres choses qu’ils agissent tous individuellement.

En vivant constamment de cette manière, il n’existe pas de temps pour partager les cœurs. Dans la famille de Kim Cheol-min (Histoire à lire dans la parution de février 2016), quand bien même les conditions de vie étaient difficiles, le fils est parvenu à connaître les difficultés de son père et est devenu reconnaissant. Il est donc allé vers son père et l’a aidé dans son travail de nettoyeur. Ils mènent une vie heureuse.

Il n’y a pas beaucoup de familles qui vivent comme la famille de M. Kim Cheol-min. Les membres d’une famille, même s’ils vivent sous le même toit, si le cœur ne coule pas entre eux, on ne peut pas les considérer comme formant une véritable famille.

Lisez gratuitement Tomorrow Magazine d’avril 2016, en cliquant ici.

 

Extrait du livre ‘’Qui es-tu toi qui m’entraînes ?’’

Auteur de l'article

Park Ock Soo

Expert en changement de mentalité

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody