La persévérance est l’arme de ceux qui veulent apprendre Leadership

 image

À l’occasion de cette 13ème parution du magazine de la Jeunesse Leader, Michaël DIBY, l’un des plus jeunes traducteurs assermentés de Côte d’Ivoire, nous donne, à la lumière de sa jeune expérience, sa perception de la notion de persévérance.

 

Tomorrow Magazine : Présentez-vous à nos lecteurs.

Michaël DIBY : Je suis Diby Koffi J-F Michaël, marié depuis 2013 à Mme Diby Chiépo Mireille. J’ai une fille de 5 ans.

TM : Quel a été votre parcours universitaire et professionnel ?

MD : Je suis titulaire d’une Maîtrise appliquée en Linguistique Anglaise obtenue à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody. J’ai ensuite intégré le Département  de Formation de Langue Anglaise de l’Organisation Internationale IYF, d’abord en tant que simple formateur bénévole et ensuite en tant que Responsable du Département Formation de Langues. Dans cette même organisation, j’ai été Responsable du Service Traduction et j’ai à mon actif la traduction de plusieurs livres chrétiens de l’écrivain best-seller Park Ock Soo, vendus dans les librairies du monde entier. En 2010, j’ai été recruté comme Consultant au Service Consulaire de l’Ambassade de la République d’Afrique du Sud en Côte d’Ivoire. En 2013, j’ai reçu mon accréditation pour intégrer la liste nationale des Traducteurs Experts près la Cour d’Appel et les Tribunaux de la République de Côte d’Ivoire. Je suis présentement le Directeur du Cabinet de Formation, d’Interprétariat et Traduction Certifiée LINCOLN INTERNATIONAL TRAINING CENTER.

TM : Qu’est-ce que ça représente d’être l’un des plus jeunes experts traducteurs assermentés de Côte d’Ivoire ?

MD : C’est d’abord un immense honneur vu que j’ai toujours espéré être une source d’inspiration et de motivation pour tous ces jeunes qui pensent qu’il y a des profils de carrières uniquement destinés aux personnes d’un âge avancé. C’est également une grande responsabilité dans ce domaine investi par les personnes d’un certain âge et d’une certaine carrure professionnelle et qui ont déjà du métier. Nous y allons avec l’esprit de dynamisme qui caractérise le leadership au sein de la jeunesse.   

TM : Quel sens donnez-vous à la notion de persévérance ?

MD : La persévérance est l’une des mentalités les plus nobles qui puissent exister. La persévérance est l’arme de celui qui voudrait mener une vie remplie d’enseignement. La vie nous réserve très souvent des situations inattendues et sans la persévérance, je crois qu’aucune personne ne pourrait rêver d’un lendemain meilleur.      

TM : Avez-vous eu recours à cette valeur au cours de votre vie ? Si oui, pourriez-vous le partagez avec nos lecteurs ?  

MD : Oui, bien sûr ! Ma vie a été également jalonnée de situations qui ne présageaient pas celles que je vois maintenant. Je voudrais parler tout particulièrement des débuts de la première entreprise dans laquelle j’ai travaillé, 4YOUNGMAN COMMUNICATION, société éditrice de Tomorrow Magazine. Nous étions 2 ou 3 personnes sans grands moyens avec des ordinateurs de qualité très réduite, dans un environnement qui ne donnait aucun espoir de réussite. Nous n’avions qu’un seul rayon de lumière : l’espoir de voir un jour des jeunes s’intéresser au leadership. Beaucoup de mes amis de l’université me regardaient comme une personne qui avait échoué puisque à vue d’œil, l’œuvre que nous entreprenions n’avait aucun lendemain. Tous les jours, deux pensées s’éveillaient fermement en moi : « Penses-tu que l’œuvre que tu veux tant voir accomplir, réussira-t-elle un jour ? Arrête et concentre-toi sur une chose plus rentable ! Tu échoueras ! » Et « Si tu veux entrevoir un avenir radieux s’illuminer devant toi avant de foncer, il n’y a aucun défi ! Persévère ! Tu deviendras une source d’inspiration et de redynamisation de tous les jeunes qui te rencontreront !  Persévère ! Même si tu ne gagnes rien dans ce monde, tu auras été une leçon pour eux ! » Aujourd’hui Tomorrow Magazine est devenu une référence incontournable dans la formation de la Jeunesse. Chaque fois que je vois ces jeunes travailleurs de l’entreprise, assis devant leurs beaux ordinateurs, l’espoir ne s’arrête pas de grandir en moi. Aujourd’hui, je suis Directeur du Cabinet LINCOLN INTERNATIONAL TRAINING CENTER et cette persévérance apprise durant mon parcours m’a été d’un apport considérable. D’une salle de formation de deux tables et de chaises banales, et en un temps relativement court, nous en sommes arrivés à un équipement adéquat de formation pratique et efficiente !

TM : Pensez-vous que les jeunes sont persévérants ?

MD : Non malheureusement. Cette valeur a quasiment disparu ! La facilité est devenue le leitmotiv des jeunes ! Dès qu’une difficulté s’érige devant eux, ils empruntent automatiquement le large chemin de la facilité ! Il y a comme une véritable urgence de changer de mentalité maintenant ! 

TM : Quel est votre message à leur endroit ?

MD : J’exhorte tous les jeunes à fixer leurs regards sur des objectifs nobles dans ce monde et à y aller ! On ne définit pas la pertinence d’un projet uniquement par son caractère fructueux en termes d’argent, mais par son utilité en termes d’apprentissage de vie et de dépassement de soi. L’objectif, c’est d’éviter de n’avoir eu que de l’argent, mais une mentalité solide capable de nous faire avancer et rendre les autres meilleurs. Je vous remercie.    

Lisez gratuitement Tomorrow Magazine, en cliquant ici.

Auteur de l'article

Yannick DJANHOUN

Yannick DJANHOUN est un Journaliste ivoirien de 30 ans. Actuellement Rédacteur en Chef de Tomorrow Magazine, c'est un passionné des questions touchant au leadership de la Jeunesse africaine et de l'éducation des enfants.

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody