La maîtrise de soi est plus importante qu’une économie en croissance Mind Lecture

 image

Livre entièrement dédié à la jeunesse mondiale, “Qui es-tu, toi qui m’entraînes ?” est un recueil d’expériences basé sur les rencontres que le révérend Pasteur Ock Soo Park, auteur du livre, a eues avec des centaines de milliers de Jeunes dans le monde entier. Best-seller, la profondeur, la pertinence et surtout la simplicité du contenu de ce livre sont reconnues sur toute la planète, et c’est à juste titre que nous vous offrons des bouts de ce livre, chaque mois dans Tomorrow Magazine.

 

En 1972, le Président Park Jung Hee a promulgué une loi Fédérale sur la redynamisation, sous le slogan : « Dix milliards de dollars d’exportation et un revenu par habitant de mille dollars. » À cette époque, personne ne croyait que le revenu d’une seule personne pourrait atteindre mille dollars. Aujourd’hui, le revenu par habitant de la Corée excède vingt mille dollars. Comparé à l’époque, nous vivons vingt fois mieux. À Ulsan, qui a le taux le plus élevé de revenu par habitant, il est de quarante mille dollars. Sur l’Ile de Geojae, j’ai appris que le revenu par habitant est de trente mille dollars.

Cependant, les citoyens de notre nation sont-ils pour autant heureux ? Ils ne sont pas vraiment heureux. Ils se plaignent beaucoup plus aujourd’hui et le pourcentage de personnes qui se suicide augmente sans cesse. C’est parce que, au fur et à mesure que l’économie se développe, ce que les gens découvrent de leurs yeux augmente et leurs désirs atteignent un niveau extrêmement élevé.

A lire aussi : Le cœur devient malade lorsqu’il est isolé

Il y a longtemps de cela, ma mère s’occupait convenablement du ménage bien qu’elle n’ait pas de machine à laver, d’autocuiseur électrique, de frigidaire, de cuisinière à gaz. Elle puisait l’eau de puits et transportait le pot à eau sur la tête avant de pouvoir utiliser son contenu. Elle faisait le feu avec du bois pour faire cuire le riz, faisait la lessive avec les mains et repassait les habits avec le fer à repasser à charbon. C’est ainsi qu’elle vivait. Néanmoins, elle avait beaucoup de temps libre pour causer avec ses enfants.

Récemment, lorsque je regarde ma femme, bien qu’elle tienne le ménage avec un équipement incomparable (du point de vue qualité) aux appareils ménagers qu’utilisait ma mère, elle est très occupée. Et puis, il y a aussi une différence entre la façon dont mon couple a élevé ses enfants, et la façon dont le couple de mon fils élève les siens. Nous devions beaucoup réduire les dépenses en élevant nos enfants, tandis que le couple de mon fils élève les siens dans l’abondance. Mais ma belle-fille est plus occupée que ma femme.

A lire aussi : Plus on vit dans l’abondance, moins il y a de temps pour le cœur de couler

Lorsque le niveau de vie est devenu élevé à travers le développement économique, les désirs ont accru plus vite que toutes les autres choses. Lorsque le revenu par habitant augmente de dix mille à vingt mille dollars, les désirs atteignent le niveau de trente mille à quarante mille dollars. Il est difficile d’avoir un développement rapide, mais en l’espace d’un jour seulement, les désirs peuvent croître sans limites.

Si en vivant dans une époque à laquelle les gens gagnent vingt mille dollars, leurs désirs demeuraient au niveau de dix mille dollars, ils trouveraient de la joie en achetant des vêtements, une voiture, et, ils prendraient plaisir en toutes sortes de nourritures. Ils seraient alors heureux quel que soit ce qu’ils feraient.

Cependant, même s’ils vivent dans une époque où ils gagnent vingt mille dollars, et que leurs désirs sont au niveau de quarante mille dollars, leurs capacités ne pourraient pas satisfaire leurs désirs, ils ne pourraient pas dépenser leur argent en fonction de leurs désirs. Par conséquent, ils seraient remplis de griefs, même s’ils achetaient une voiture, des vêtements de marque ou s’ils consommaient de copieux repas : Ils seront remplis de griefs quel que soit ce qu’ils feront. C’est pourquoi, quand bien même nous avons besoin de croissance économique, le plus important, c’est d’avoir la mentalité de la maîtrise de soi.

Lisez gratuitement Tomorrow Magazine, en cliquant ici.

Auteur de l'article

Park Ock Soo

Expert en changement de mentalité

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody