Euro 2016 : Le Portugal donne une belle leçon d’optimisme Leadership

 image

Le Portugal de Cristiano Ronaldo a remporté son tout premier trophée continental en finale de l’Euro le 10 juillet 2016 au Stade de France, face à l’équipe de France. Entré timidement dans la compétition, les résultats des premiers matches de la Seleção n’avaient rien de rassurant quant à une éventuelle réussite. Les fans et autres observateurs du football ne vendaient pas chère la peau de cette équipe. Pourtant, elle y est arrivée.

 

Si le Portugal était attendu à cette compétition, c’est surtout grâce à sa star, Cristiano Ronaldo. Vainqueur de la Ligue des Champions en 2016, l’attaquant du Réal de Madrid avait presque tout remporté avec ses différents clubs, mais affichait zéro au compteur des trophées glanés avec sa sélection nationale. Cependant, la présence de Cristiano et de certains joueurs de haut rang, tels que Pépé et Nani, ne faisait pas du Portugal un favori à la compétition. L’on voyait plutôt des équipes comme l’Espagne, double tenant successif de la compétition ; l’Allemagne, championne du monde en titre ou encore la France avec sa pléiade de stars.

Les porteurs de cette analyse ont vite jubilé en constatant l’entrée pas très rassurante de la Seleção.

D’entrée de jeu,  le Portugal est contraint à un match nul (1-1) face à l’un des petits poucets de la compétition, l’Islande. En plus, la prestation de l’équipe de Cristiano Ronaldo et de ses amis est bien en deçà de la qualité des joueurs qui la composent. Un nouveau match nul contre l’Autriche (0-0) au Parc des Princes, à Paris, va ajouter de l’eau au moulin des sceptiques. Décidé à revenir dans la compétition après une entrée timide, La Seleção sera surprise au cours de son troisième match qui l’opposait à la Hongrie. Les hongrois sûrs de la méforme des portugais, ont élevé leur niveau de jeu. L’entraîneur portugais Fernando Santos et son équipe, au terme de la rencontre, frôlent l’élimination en négociant un match nul (3-3) grâce à un doublé de son attaquant Cristiano Ronaldo, qui s’est réveillé au bon moment.

Avec 3 nuls, donc 3 points, l’équipe du Portugal termine à la troisième place de sa poule. Heureusement, elle arrive à se qualifier in extrémis pour la suite de la compétition, grâce à la nouvelle règle des quatre meilleures troisièmes de chaque poule autorisées à rejoindre les huitièmes de finale. Ces résultats font tomber le Portugal en disgrâce. Il n’en fallut pas plus pour déchaîner la presse, qui n’a pas eu besoin de gant pour critiquer vertement l’équipe de Fernando Santos. Seul face à son destin, le Portugal a dû se surpasser pour reconquérir la confiance et l’estime des siens. Grâce à un but de Ricardo Quaresma, dans les dernières secondes de la rencontre, le Portugal se qualifie pour les quarts de finale. L’espoir renaît, la mobilisation s’intensifie autour de Cristiano et de ses coéquipiers.

En demi-finale, la Seleção bat la Pologne à la suite d’une séance de tir au but (5-3) et écarte de son chemin le pays de Galles de Gareth Bale, grâce à deux buts de Cristiano Ronaldo. Grâce à cette victoire du Portugal, qui d’ailleurs est sa première dans le temps réglementaire lors de cet Euro, la propulse en Finale. Incroyable.

L’équipe de France, hôte de cet Euro est le dernier obstacle du Portugal pour remporter sa première coupe d’Europe. Il faut rappeler qu’elle avait déjà perdu la Finale de l’Euro 2004, chez elle à la maison, face à la Grèce. La France, ce n’est pas du tout un bon souvenir. En 2006, le Portugal se voit éliminer par les bleus en demi-finale de la Coupe du Monde en Allemagne. En 2000, la route de la Finale de l’Euro lui est barrée par la même France. Cette Finale de l’Euro 2016, sonnait donc comme un air revanche pour Cristiano et ses amis, désormais en confiance plus que jamais. L’entame de cette Finale au Stade de France est défavorable pour le Portugal. Après quelques minutes de jeu, son principal atout, Cristiano Ronaldo est blessé après un contact avec Dmitri Payet. La sortie de l’attaquant du Réal de Madrid est émouvante et semble favorable pour les français. Le camp des portugais est harcelé par les assauts de l’attaque des bleus. Au terme du temps réglementaire, le score est de 0-0. La délivrance intervient après un but d’Eder à la 109ème minute.

Cette victoire est tout un symbole, car jamais le Portugal n’a remporté une coupe internationale et met fin à une disette de 41 ans. Bravo à l’équipe du Portugal pour la force de son mental et pour la belle leçon de persévérance qu’elle nous donne.

Auteur de l'article

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody