Que faire si l’on ressent une forte envie de péter en public ? Santé

 image

Tout le monde a des flatulences. C'est une fonction organique absolument naturelle et pas du tout insalubre. Une personne en bonne santé, fait en moyenne 14 à 21 flatulences par jour, qu'elle s'en rende compte ou non. Ne croyez donc pas que vous avez un souci de santé parce que vous faites du  vent par moment. Cependant, vous avez un entretien, vous êtes en classe à un cours ou vous êtes simplement dans une salle calme bondée de monde et vous sentez le désir pressant de faire du vent. L’idéal pour vous serrait de vous éloigner de ces personnes et de vous mettre à l’aise, mais cela n'est pas toujours possible. Souvent, la seule option que vous avez, c’est de vous retenir pour ne pas vous gêner et gêner tout le monde. Alors, que faire ? Tomorrow Magazine  vous y instruit.

 

Quelques stratégies pour retenir votre pet

Lorsque vous ressentez une forte envie de faire du vent pendant que vous vous trouvez en public, l’idéal serrait de trouver une excuse pour vous éloigner afin de lâcher le vent plus loin. C'est la meilleure façon de vous mettre à l’aise et d’éviter de vous retrouver dans une situation gênante. Si cela est possible, excusez-vous un moment et éclipsez-vous. Vous pourrez par exemple feindre de prendre un appel ; d’aller prendre de l’air ; d’aller aux toilettes ; d’aller voir quelque chose de l'autre côté ou simplement d’aller vous laver les mains.

Lorsqu’il est vraiment difficile de vous éclipser pour le faire, vous devez dans un premier temps, serrez les fesses. De cette manière, le vent ne pourra pas s’échapper, vu qu’il n'y aura pas de passage pour lui entre les fesses. Il pourra être aspiré dans vos intestins si vous continuez de serrer sur un long moment. Dans le cas contraire, le vent peut revenir à la charge avec beaucoup plus de vigueur et de détermination (ne riez pas s’il vous plaît).

A défaut de serrer les fesses, vous pouvez changer de position, que vous soyez debout ou assis, en vous trémoussant lentement, avec agilité, au risque de laisser échapper le vent. En faisant passer le poids de votre corps, d’une fesse sur l’autre, vous évacuer le vent dans un endroit plus loin de votre organisme. La gêne de cette méthode, c’est qu'elle n'est pas très discrète, alors vous pouvez la camoufler en faisant croire soudainement que vous êtes captivé par une chose qui est sur votre droite, puis sur votre gauche.

Un autre procédé consiste à se penchez en avant lorsque vous êtes assis sur une chaise. En le faisant, vous relevez doucement vos fesses de la chaise et vous appuyez sur vos orteils. Cela a le don, quelquefois, de faire disparaître l'envie de péter, car le passage de votre poids sur vos orteils et le fait de vous incliner en avant peuvent aider à comprimer votre rectum.

Quels dangers court-on à retenir le pet ?

La première chose à savoir, c’est que si vous gardez votre vent, il finit par sortir avec beaucoup plus de bruit et d’odeur lorsqu'il en a l’occasion. En réalité, le vent que vous retenez ne disparaît pas du tout de votre organisme. Ces stratégies que nous avons énumérées plus haut, peuvent juste vous aider à éviter un embarras à un moment donné.

La seconde chose qu’il vous sera bon de savoir, c’est que, si vous gardez vos vents trop souvent, cela pourra vous causer des ballonnements et des crampes, même s’il n’est pas encore scientifiquement prouvé que retenir le vent est dangereux pour la santé.

C’est pourquoi, lorsque vous vous retrouvez en public, gardez votre vent aussi longtemps que possible. Mais lorsque cela devient insupportable et que vous ne pouvez faire mouvement, libérez-vous.

Si aucune de ces formules ne marche et que le vent vienne à sortir en fanfare, ne vous effarouchez pas. La meilleure chose à faire est d'en rire soi-même pour dédramatiser la situation.

 

Amy TAPÉ 

   

 

Auteur de l'article

Amy TAPE

Amy TAPE, est une Journaliste et bloggeuse ivoirienne. Elle a dirigé, trois ans durant ,Tomorrow Magazine et en est devenue aujourd’hui une éditorialiste. Elle continue de mettre sa belle plume au service de la Jeunesse africaine.

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody