Le grand trou bleu du Belize : l’œil des Caraïbes Société

 image

Le grand Trou Bleu du Belize est une superbe grotte sous-marine située au large de la côte de Belize, en Amérique centrale. Ce grand trou est un magnifique œil bleu profond dans la mer dont le survol révèle toute sa splendeur. Cette merveille géologique est classée parmi les dix meilleurs emplacements pour faire de la plongée, selon le célèbre Commandant français Jacques-Yves COUSTEAU.

 

300 mètres de diamètre et 124 mètres de profondeur

Le grand trou du Belize doit son qualificatif «bleu» au fort contraste entre le bleu foncé dû à la profondeur et le bleu turquoise des rochers et autres récifs aux alentours. C’est un trou quasiment circulaire d’un diamètre de 300 mètres et d’une profondeur de 124 mètres. Entre 90 et 101 mètres dans le fond du trou, se trouve une bande de 10 mètres de hauteur d’eau complètement marron, spécifique d’une saturation en dioxyde de souffre (H2S). Mais l’eau conserve son caractère translucide au-dessus et en dessous. La bande d’eau saturée en hydrogène est le résultat d’une décomposition des matières organiques par des micro-organismes vivant dans le trou.

Le grand trou se comporte en effet comme un piège pour les matières organiques. Lorsque celles-ci y tombent, elles sont par la suite décomposées en hydrogène sulfuré, ce qui conduit à une baisse du PH et donc une hausse de l’acidité, qui participe elle-même en retour à l’érosion calcaire.

Histoire du site et son exploration

Entre 160 000 et 70 000 ans av. J.C, les roches calcaires ont été creusées suite à un phénomène d’érosion au-dessous du sol, alors qu’elles étaient au préalable émergées. Quelques années plus tard, pendant que les argiles imperméables s’étaient accumulées dans le fond du sol, la roche qui constituait le toit de la cavité s’est effondrée. Le niveau des mers a considérablement augmenté à la fin de la dernière grande glaciation et a favorisé le comblement de cette cavité souterraine pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui.

Le site qui constitue actuellement le grand trou du Belize a connu plusieurs alternances de périodes immergées et émergées qui ont favorisé l’érosion. L’observation des stalactites et des stalagmites en profondeur permet de deviner les différentes périodes d’alternances qui ont eu lieu et qui par conséquent ont favorisé la constitution de ce grand trou. Ainsi, nous retenons quatre grandes périodes de terres émergées : 153 000 ans, 66 000 ans, 60 000 ans et 10 000 ans av. J.C. En observant attentivement les rebords laissés sur les parois du trou, l’on peut remarquer la véracité de ces périodes de terres émergées.

Ce site sera rendu célèbre en 1971 grâce au célèbre explorateur des océans, Commandant COUSTEAU. Ce dernier y amena son bateau, la Calypso, et réussit à sonder les profondeurs de la grotte sous-marine. À l’issue de ses investigations, COUSTEAU a pu révéler la date de la naissance du grand trou du Belize, qu’il situe dans les 200 derniers millénaires.

Le grand trou bleu est devenu un lieu de référence et un endroit très prisé des plongeurs. Toutefois, il est recommandé beaucoup de prudence pour le visiter vu les profondeurs vers lesquelles mènent certains tunnels et certaines caves. Par ailleurs, des espèces dangereuses auxquelles il faut faire attention peuplent cet endroit. Il s’agit en effet de requins-nourrices et de requins de récifs.

Quelques trous bleus notables

Il est bon de rappeler que le trou bleu du Belize n’est pas le seul à exister au monde. Les Caraïbes présentent une forte concentration de ce phénomène avec 178 trous en mers et au moins 50 sur Terre. Le trou bleu le plus profond au monde est celui de Dean avec ses 202 mètres de profondeur.

Le trou bleu de la Mer Rouge en Égypte, tristement célèbre, fait parler de lui pour le nombre de décès de plongeurs qui s’y sont aventuré. Selon les autorités, près de 40 personnes se seraient laissé surprendre par la profondeur du trou, à la recherche d’un emplacement très célèbre connu sous le nom d’Arche.

Une énigme géologique

Les trous marins, généralement, se forment dans une période où il y a un manque d’eau. Or la profondeur du trou du Belize ne coïncide pas avec le niveau le plus bas de la mer qu’on a pu connaître dans cet endroit. Nous savons également que les courants d’eau douce aident à creuser les roches. Or le trou du Belize n’est entouré que d’océan. On ne sait donc pas toujours comment ce trou a réussi à se creuser aussi profondément. Mais, n’est-ce pas là même, ce mystère qui justifie la célébrité de ce trou, de sorte qu’il soit aujourd’hui un lieu d’attraction de nombreux touristes et plongeurs ?

Notons pour finir que le grand trou Bleu du Belize est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

                                                                                                                                           GNAHOUA  Pamphile                                                               

 

 

 

 

  

 

 

Auteur de l'article

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody