Je suis Nappy Santé

 image

 

Les années 2000 marquent l’apparition du mouvement Nappy aux États-Unis. Le Nappy, à l’origine, désigne des femmes noires souhaitant conserver leurs cheveux crépus. Le mouvement s’est largement étendu. Depuis lors, il n’est plus rare de voir des enfants, des jeunes et des dames, de toutes races, porter des coiffures afro, des twists et même des dreads locs, que certaines personnes considèrent encore comme ‘’des coiffures de fous’’.

Nappy est un terme utilisé pour appeler toutes personnes qui décide de porter des cheveux crêpelés. Nappy qui est la contraction de Naturelle et Happy en français, désigne désormais toutes les filles et femmes de toutes races qui ont décidé de se libérer du conformiste capillaire, qui exige qu’on ait des cheveux défrisés.

Grâce aux réseaux sociaux, tels que YouTube et Facebook, les adeptes du Nappy ont pu apprendre à être fiers de leurs cheveux crépus et à en prendre soins. De nombreuses blogueuses de la diaspora (États-Unis, France, Royaume-Uni), où ce mouvement existe depuis les années 2000, ont contribué à vulgariser ce mouvement.

Il existe de nombreuses communautés qui assurent la promotion de ce mouvement en Afrique. On a les Nappy de Babi (Côte d’Ivoire), Be Natural (Bénin), Aba Naturelle (Sénégal), les Bidouilles d’une Nappy (Cameroun), etc. qui organisent régulièrement des évènements et des rencontres autour des cheveux afro.

Même si le nombre d’adeptes du Nappy augmente, le mouvement ne plaît pas à tout le monde. Certaines personnes ne pensent pas le devenir car selon elles, sont devenues Nappy, toutes les personnes qui ont connu une mésaventure avec les produits défrisants, qui contiennent des produits chimiques nocifs pour la santé. Ces dernières sont friandes des cheveux lisses et des produits qui les entretiennent. Pour d’autres personnes, il ne faut pas devenir Nappy par effet de mode. Il faut adopter la coiffure qui nous va le mieux, que nos cheveux soient crépus ou frisés.

Mais n’oublions pas que le plus important dans tout cela c’est la santé de nos cheveux ? Mesdemoiselles, n’oubliez pas, vos cheveux sont votre premier accessoire.

 

Ella ADJOSSAN

Auteur de l'article

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody