L’Égypte, première puissance mondiale de l’histoire de l’humanité Expression

 image

Située au nord-est de l’Afrique, l’Égypte a été l’une des civilisations les plus éblouissantes que l’humanité ait connues. Le règne de l’Égypte en tant que superpuissance mondiale a duré plus de 3000 ans. On doit à l’Égypteantique le développement des mathématiques, de la médecine et de nouvelles formes de littérature. Grand zoom sur ce royaume pharaonique, dont l’histoire rime avec prospérité, stabilité et troubles.

 

Le Nil, source de prospérité

« L’Égypte est un don du Nil » avait déclaré l’historien grec Hérédote. En effet, l’histoire de cette région est indissociable du plus long fleuve du monde (entre 6 400 et 6 700 km), car celui-ci constituait le socle de la puissance économique et militaire du royaume pharaonique. Presque toutes les grandes villes égyptiennes étaient situées sur les bordures du Nil, duquel s’étendait une étroite vallée verdoyante et fertile. Le Nil garantissait à l’Égypte sa prospérité agricole, assurait la fluidité de la correspondance entre le nord et le sud, offrait pierres de construction et métaux précieux et la préservait de l’envahissement d’armées ennemies. Le fleuve jouait aussi un rôle nourricier. En effet, regorgeant énormément de poissons, le Nil était également un paradis pour les oiseaux, au plus grand plaisir des chasseurs. Le Nil produisait également le papyrus, feuille qui servait de support d’écriture aux scribes.

L’Égypte, terre de sciences

L’Égypte antique est à la base de plusieurs disciplines et de nombreuses sciences actuellement utiles pour les Hommes. Si les premières théories mathématiques viennent de la Mésopotamie, il est aussi prouvé historiquement que les égyptiens ont créé leurs propres méthodes mathématiques sans aucun lien avec celles de la Mésopotamie. Ils utilisaient cette science pour la gestion de leur bétail et des denrées alimentaires. La médecine y était aussi très développée pour cette époque. En effet, les médecins y étaient spécifiquement formés et prodiguaient des soins en privé ou dans des endroits aménagés à cet effet. Mais il faut préciser que cette médecine était plus empirique que rationnelle. L’astronomie, très développée, y occupait une place prépondérante. Cette science était utilisée dans l’organisation quotidienne de la société, notamment pour la mesure du temps, mais aussi et surtout à des fins religieux. Par ailleurs, il est classiquement admis que l’écriture est née en Égypte vers 3250 avant J-C.

Pharaon, un dieu

Peu avant 3000 avant J-C, a surgi le premier royaume en haute Égypte, dirigé par Narmer (ou Némès) le premier pharaon, qui aurait vaincu la basse Egypte et procédé à la fusion du pays. Il fixa la capitale à Memphis. Après lui… Lisez gratuitement la suite de l’article dans notre magazine numérique à la page 42.

Auteur de l'article

Yannick DJANHOUN

Yannick DJANHOUN est un Journaliste ivoirien de 30 ans. Actuellement Rédacteur en Chef de Tomorrow Magazine, c'est un passionné des questions touchant au leadership de la Jeunesse africaine et de l'éducation des enfants.

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody