La cordelette en fer autour du cou du singe qu’il ne peut pas défaire lui-même Mind lecture

496911767496911767.jpg

Livre entièrement dédié à la jeunesse mondiale, “Qui es-tu, toi qui m’entraînes ?” est un recueil d’expériences basé sur les rencontres que le révérend Pasteur Ock Soo Park, auteur du livre, a eues avec des centaines de milliers de Jeunes dans le monde entier. Best-seller, la profondeur, la pertinence et surtout la simplicité du contenu de ce livre sont reconnues sur toute la planète, et c’est à juste titre que nous vous offrons des bouts de ce livre, chaque mois dans Tomorrow Magazine.

 

Il existe une histoire de Brother Andrew au sujet d’un singe. C’était un soldat des Pays-Bas qui avait été envoyé en Indonésie. Là-bas, il a acheté un singe avec un autochtone et il l’élevait dans la caserne militaire. Andrew a vu beaucoup de ses collègues mourir durant différents combats et, ayant tué beaucoup de soldats ennemis, son esprit s’est aiguisé, il est devenu sensible et tourmenté. Après chaque bataille, il se rendait toujours dans la forêt avec son singe de compagnie et ils faisaient une petite marche. C’était son seul réconfort. Le singe suivait Andrew, et ils s’entendaient très bien tous les deux.

Cependant, à un moment donné, le singe a perdu l’appétit et est devenu très dépressif. Andrew ne comprenait pas pourquoi. Un jour, en compagnie de son singe, il s’est rendu dans la forêt afin d’oublier toute l’horreur d’une bataille. Etendu sur l’herbe, les yeux rivés vers le ciel, il caressait l’animal qui était assis sur sa poitrine. Il a ensuite senti quelque chose autour du cou du singe. Lorsqu’il l’a examiné plus attentivement, il s’est aperçu que c’était une cordelette en fer.

Lorsque le singe était encore petit, une personne avait attaché une cordelette en fer autour de son cou. En grandissant, le cou de l’animal est devenu plus large et la cordelette commença à lui faire mal. La cordelette était en dessous des poils, elle était donc peu visible. Heureusement, ce jour-là, par hasard, Andrew a senti la cordelette enroulée autour du cou du singe.

Andrew a décidé de couper la cordelette. Le lendemain, il s’est emparé d’un couteau très tranchant et une paire de tenailles, il s’est rendu dans la forêt et s’est mis à tout expliquer au singe: «Tu es souffrant parce que ce fil est enroulé autour de ton cou. Je vais le sectionner.» Le singe s’est tenu debout comme s’il comprenait. De son pied droit, Andrew a maintenu le corps de l’animal et trouvé le nœud du fil de fer. A l’aide de son couteau, Andrew a arraché la peau qui couvrait le nœud du fil.

Le singe s’est mis à saigner, mais il le supportait très bien. Après avoir fait sortir le nœud, il a sectionné l’un des bouts en tenant l’autre à l’aide de la paire de tenailles. Il a ensuite enlevé le fil à partir du côté opposé et le singe en a été complètement libéré. Le singe saignait, mais à mesure que la plaie guérissait, le singe retrouvait sa vivacité.

Quand bien même la cordelette en fer n’est rien pour un homme, un singe ne peut jamais la défaire lui-même. Une personne peut aisément couper le nœud et enlever la cordelette de fer, mais il est impossible pour un singe de le faire. Tout comme le singe était incapable de dénouer la cordelette de fer enroulée autour de son cou, quand bien même une personne puisse être intelligente ou bien éduquée, il existe des problèmes qu’elle ne peut pas résoudre elle-même. Le cas échéant, s’il se trouve là une personne capable de l’aider à résoudre ses problèmes, elle peut aisément en être affranchie, tout comme

Andrew a libéré le singe de sa souffrance.

Auteur de l'article

Park Ock Soo

Expert en changement de mentalité

Commentez l'article

N'GORAN Franck- Hermann 25/07/2017

Ce magazine est enrichissant pour tout le monde vu qu'il parle des problèmes que toutes personnes peut rencontrer au-cours de sa vie.

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody