À ton réellement besoin de se dépigmenter ? Santés

Avoir un teint naturel et en prendre soin avec des produits naturels tels que le beurre de karité, le miel etc. il n’y a rien de mieux pour se sentir en confiance. Être noir comme l’ébène est devenu un luxe. De nombreuses femmes développent une idéologie selon laquelle, avoir le teint clair est le critère principal de la beauté d’une femme, et, de sa haute condition sociale. Cette définition de la femme belle et épanouie entraîne celles-ci à se dépigmenter, sans se soucier des conséquences que pourrait produire cette pratique. La dépigmentation est le fait de se blanchir la peau avec des produits cosmétiques et chimiques. Cette pratique se fait par l’usage de savons, de crèmes, d’injection, de lotions ou de médicaments dont elles ignorent les constituants. Le plus souvent, les femmes se dépigmentent car leurs compagnons les y encouragent. Mais le ‘’tchatcholi’’, dépigmentation en argot ivoirien, n’est plus que l’apanage des femmes. Les hommes s’y mettent aussi de plus en plus. Cette pratique en elle-même, on le sait tous, constitue un danger, et, à cause de son ampleur, est devenue un véritable phénomène de société, voir un problème de santé publique. Des maladies aux aguets L’ignorance des conséquences néfastes fait de nombreux dégâts. La plupart des recherches menées sur la dépigmentation ont montré que les éléments constitutifs des produits utilisés pour s’éclaircir la peau sont détournés de leur usage naturel. Notamment, l’hydroquinone et les corticoïdes qui sont très nocifs pour la santé de l’Homme. Divers autres produits tels que le carotène, la vitamine C, les acides de fruits et du mercure sont également utilisés selon une étude rapportée par l’Association Internationale d’Information sur la Dépigmentation Artificielle (AIIDA). Chez la couche sociale la plus défavorisée, cette pratique est faite de façon primaire avec l’utilisation d’eau de javel, de la potasse, du shampoing, du gel dont les teneurs chimiques sont très élevées, etc. Les conséquences sont d’autant plus désastreuses que ces substances pénètrent facilement dans le sang et provoquent de nombreuses maladies telles que les altérations osseuses, l’hypertension artérielle, le diabète, les complications rénales neurologiques, qui pourtant à l’origine sont des maladies à effet non dermatologique. La dépigmentation fragilise la défense immunitaire du corps, entraînant d’énormes risques de cancers de la peau. Sans oublier toutes ces maladies de la peau que l’on rencontre le plus souvent liées au phénomène. Notamment la gale, les boutons, l’apparition des dermatoses, les dermatophyties et bien d’autres. C’est notre peau et les autres qui en pâtissent La dépigmentation est l’une des causes principales de l’apparition des vergetures. En effet, les contenants chimiques contenus dans les produits éclaircissants froissent la peau en la dépigmentant. Cette pratique assèche la peau et accélère par ricochet le vieillissement cutané. De plus, elle engendre des brûlures sur le visage, les jambes et même au niveau des bras. Au contact prolongé avec le soleil, les personnes victimes de dépigmentation génèrent de mauvaises odeurs corporelles. Cela est très incommode surtout lorsqu’elles se trouvent dans des lieux publics. Au vu de tous ces dégâts liés à la dépigmentation, les adeptes de cette pratique ou tous ceux qui y sont intéressés doivent rapidement prendre conscience qu’elle va jusqu’à exposer leur vie. Au départ, on chérit la pensée légitime de se rendre radieux, mais à la fin, on en ressort avec des cicatrices ou des tâches qui sont loin de nous produire le résultat escompté. Pour ceux qui sont à un État avancé de la dépigmentation, il existe des produits naturels tels que le beurre de karité, le beurre de cacao et les huiles végétales de carotte, d’amande douce, d’olive, pour atténuer les dégâts. Pour ceux ou celles qui en ont l’intention, nous conseillons de garder le teint naturel. Nous sommes tous beaux ainsi. Il faut juste appliquer les soins naturels adéquats pour s’entretenir.

« Faces2Hearts » un concours international de blogging Opportunités

Envie de voyager loin et de découvrir le ❤ des autres, leur culture et leurs histoires ? Nous vous offrons un voyage de 5 mois à la découverte d’un continent ! Inscrivez-vous jusqu’au 31 octobre ! 

QU'EST CE QUE C'EST?

Faces2Hearts est une expérience mondiale de blog qui fera voyager 4 jeunes sur 5 continents sur 3 continents. Ils découvriront des projets qui améliorent la vie des gens, soutenus par l'UE. Et ils vont révéler les histoires souvent non rapportées des personnes fascinantes qu'ils rencontrent - des histoires de changement positif et d'espoir.

Faces2Hearts c'est aussi un voyage vers le cœur des gens. Les 4 blogueurs rencontreront tout au long de leur parcours, des environnements et des communautés qu'ils découvreront. Les blogueurs iront au-delà des visages ou des stéréotypes pour révéler des histoires captivantes au monde, des histoires de changement positif, souvent non publiées, des histoires inspirées par des projets financés par l'Union européenne: le plus grand donateur de développement au monde.

COMMENT PARTICIPER ?

Avoir:

  • 21 - 31 ans et libre de voyager pour le premier semestre de 2018;
  • Un conteur attachant, un esprit créatif et un bon relater d'émotions;
  • Un voyageur autosuffisant, responsable et ingénieux;
  • Un aventurier - prêt à essayer de découvrir de nouvelles choses;
  • Un amoureux de l'interaction sociale et humaine;
  • Un auditeur sensible aux histoires des gens;
  • Un utilisateur multimédia qualifié (photographie, vidéo, médias sociaux, écriture);
  • Maîtrise de l'anglais parlé et écrit et, selon la région d'où vous venez, parle couramment l'espagnol ou le français parlé et écrit.

COMMENT PARTICIPER ?

Un gagnant sera sélectionné dans chacune des quatre régions mondiales (Afrique, Asie-Pacifique, Europe et Amérique latine). Les quatre blogueurs recevront une formation à Bruxelles à la fin de 2017 et recevront un équipement audiovisuel qu'ils pourront conserver après le projet.

Inscrivez – vous vite sur le site : https://www.faces2hearts.eu/apply/

La date limite des inscriptions est fixé au 31 octobre 2017.

Voir en ligne : https://www.faces2hearts.eu

Autheur de l'article

Commentez l'article

Abidjan.net
Educarrière
Intouch-CI
IYF
LITC
Lumen
Event225
Akody