Je rêve d’une jeunesse africaine Dynamique

L'Afrique a plus que jamais besoin d'une Jeunesse dynamique pour asseoir son développement

L’Afrique a plus que jamais besoin d’une Jeunesse dynamique pour asseoir son développement

Dans un contexte où notre continent bien-aimé l’Afrique, se meurt de par sa croissante pauvreté, la jeunesse, importante ressource humaine pour nos pays, se doit de réagir.

Je rêve d’une jeunesse africaine qui prend conscience des problèmes sociaux qui l’entourent et qui travaille activement en vue de les résorber à travers des solutions adéquates. Une jeunesse africaine présente au cœur du développement de notre Afrique, qui ne passera que par l’amélioration des conditions de vie qui se traduit par la satisfaction des besoins primaires (se nourrir, se loger, se vêtir) et l’alphabétisation de plus de 50% des populations. L’idéal serait une jeunesse unie en dépit des diversités politiques, culturelles et sociales pour travailler main dans la main afin d’œuvrer à l’émergence de notre continent.

Je rêve d’une jeunesse qui prend conscience de l’importance de la formation estudiantine et scolaire qu’elle reçoit. Une jeunesse férue de recherche et de culture. Mon rêve est de voir une jeunesse qui croit en la possibilité pour son continent de se développer et qui croit en ses capacités de pouvoir apporter sa pierre à l’édification d’une Afrique prospère. Une jeunesse africaine qui bannit l’esprit d’individualisme et qui fait siennes les valeurs de fraternité, de solidarité et d’union.

A lire aussi : Être un Acteur de changement…

Je rêve d’une jeunesse africaine entreprenante. Une  jeunesse africaine dont l’objectif ne se réduit pas uniquement à s’introduire dans le tissu économique en restant dans le schéma école-employé-retraite mais plutôt école-employeur-création de richesses-améliorations du tissu social. Mon rêve pour l’Afrique est de voir la réhabilitation des infrastructures socio-éducatives dégradées et la construction d’édifices académiques performants pour la formation des jeunes africains. Mon grand rêve c’est que les jeunes africains aient accès sans tracasserie quelconque à des programmes de formation de qualité, afin qu’ils soient performants.

Je rêve d’une jeunesse qui ne tend plus la main à nos dirigeants pour demander de l’emploi ou de l’argent, mais plutôt lui proposer des solutions pour son ascension. Elle ne doit plus se sentir inutile mais prendre conscience de sa valeur. Pour son développement, cette jeunesse doit changer de mentalité. Je rêve d’une nouvelle race de jeunes africains qui reviennent à leur culture et ne s’attachent guère aux cultures d’autres continents, car nos cultures regorgent de valeurs et de richesses. Cela est capital pour sauvegarder notre identité en vue de se démarquer des jeunes des autres continents.

A lire aussi : Il faut vivre et profiter de sa passion

Je rêve d’une jeunesse africaine excellente, dynamique, amoureuse de réussite, qui se donne des objectifs pour son développement.

Je rêve d’une jeunesse africaine qui dans 10 ans à 15 ans produira de grands entrepreneurs « Champions nationaux et internationaux », qui impacteront positivement le continent et serviront de modèle pour toute la jeunesse qui trouvera en eux des repères. Cette jeunesse ne doit pas se faire de clichés de métiers qui pourraient être considérés comme «petits métiers». Elle doit développer ses acquis et surpasser ses clichés afin de changer la perception vis-à-vis de ces métiers. Mieux, elle doit s’axer sur l’innovation qui est le bastion de toutes les grandes initiatives.

La jeunesse africaine a sa place dans le développement  de notre Afrique, celle-ci doit intervenir de par ses actions et ses initiatives dans tous les grands domaines.

 Téléchargez gratuitement Tomorrow Magazine en cliquant ICI

 

Mel Mike-André AKPA, Directeur Général de Wit Entreprise