Je rêve que la génération 2.0 prenne le pouvoir en Afrique

Le monde évolue à une vitesse vertigineuse, la Jeunesse africaine gagnerait à suivre le rythme et à devenir une génération 2.0

Le monde évolue à une vitesse vertigineuse, la Jeunesse africaine gagnerait à suivre le rythme et à devenir une génération 2.0

À 33 ans, j’ai réalisé l’un de mes plus grand rêves, devenir journaliste. À partir de 2007 j’ai travaillé successivement comme présentateur du journal dans une radio de la place, également comme correspondant de la région des montagnes pour un journal et depuis 2011, j’occupe le poste de journaliste web à Weblogy, leader des sites d’informations en Afrique de l’ouest. Hé oui, il y a des rêves qui se réalisent, il suffit juste d’y croire.  

 

A lire aussi : Nous sommes debout !

 

Aujourd’hui avec l’avènement d’internet et de ses nouveaux métiers, la jeunesse ivoirienne et africaine est en droit de rêver d’un avenir radieux d’autant plus que ce nouvel outil offre des multitudes de possibilités. Pour des millions de jeunes Africains sans emploi, la révolution numérique pourrait être la solution. L’accès à l’internet en Afrique représente un pilier important du développement économique, social et éducatif. À travers les blogs, Youtube et les autres réseaux sociaux, nous pouvons contribuer à améliorer le contenu du web en Afrique et aussi gagner son pain quotidien sans passer par le fameux « j’ai l’honneur ». Je rêve que notre jeunesse utilise internet à bon escient, afin de participer au développement de notre continent et non pour le tirer vers le bas. Je rêve que la génération 2.0 prenne le pouvoir en Afrique.

Lisez gratuitement Tomorrow Magazine, en cliquant ici.

 

Didier ASSOUMOU, Web Journaliste