Kaizene renforce la capacité de cadres d’entreprise

Le somptueux Azalaï Hôtel d’Abidjan a accueilli un séminaire de formation organisé par le cabinet Kaizene. Ils étaient une trentaine de cadres et fondateurs d’entreprises à s’inscrire à cette séance de coaching dont le thème était relatif au développement des performances et la valorisation des compétences. Comme à son habitude, madame Lynda APHING-KOUASSI, CEO de Kaizene, a su motiver les personnes présentes et a réussi à les déterminer à faire montre de leur capacité professionnelle.

Ils sont cadres dans des entreprises de la place pour certains et entrepreneurs installés à leur propre compte pour d’autres. Environ une quarantaine de personnes ont répondu présent à l’invitation du cabinet international de formation Kaizene.

Tous les participants, dès 8 heures, ont convergé au deuxième étage de ce somptueux hôtel, en direction de la salle Vanille. Installés par groupes de cinq à six personnes ils ont été, dans un premier temps, encouragés à ‘’reseauter’’ par table assise. Ainsi, n’ayant forcément pas connaissance des personnes qui étaient installées auprès d’eux, chaque participant s’est présenté et a exposé la raison de sa présence dans la salle.

Détendus et baignants dans une atmosphère décontractée, les séminaristes ont appris à détecter leurs performances et à valoriser sans complexe leurs valeurs humaines et professionnelles. Madame Lynda APHING-KOUASSI, s’est évertuée à démontrer que chacun des participants avait de la valeur et un potentiel à faire valoir.

Apprendre tout en s’amusant, voici la stratégie de cette spécialiste du coaching professionnel. On pouvait voir des gadgets et des sortes de jouets sur les tables des participants. Ceux-ci, à cœur joie, se sont prêtés à l’aspect ludique de la formation. Avec des legos, ceux-ci ont été invités à faire parler leur créativité en créant des formes en rapport avec leurs activités.

Madame Lynda APHING-KOUASSI a invité chaque groupe à créer un sketch relatant une réalité rencontrée très souvent en entreprise. Ceux-ci, en quelques minutes et visiblement amusés, ont monté des scénarios et campé des rôles. Certes hilarants, ces sketchs donnaient surtout une morale qui a fini par aider les séminaristes à mieux comprendre la formation donnée.

Le cabinet Kaizene a créé l’émotion et la surprise en invitant le Jeune Ben Aziz KONATE à partager son expérience d’entrepreneur. Le Jeune ivoirien de 22 ans, prix d’excellence du meilleur Jeune entrepreneur de Côte d’Ivoire en 2016.

Notons qu’un petit déjeuner et un déjeuner ont été offerts aux participants qui ont, tous à l’unanimité, déclaré qu’ils repartaient satisfaits de ce séminaire.

Kaizene est un cabinet de formation et de coaching professionnel existant à Abidjan et à Londres.

Avant la Côte d’Ivoire, Kaizene a initié ce genre de séminaire et de nombreuses conférences dans de nombreux pays d’Afrique et d’Occident, notamment en Afrique du Sud et en Angleterre sur l’électrification et sur les défis et opportunités du secteur minier et pétrolier.

 

Yannick DJANHOUN