La pluie, d’où nous vient-elle ?

L'origine de la pluie est une question simple, mais si importante pour ceux qui l'a posent

L’origine de la pluie est une question simple, mais si importante pour ceux qui l’a posent

La pluie, on la connaît tous. Qui ne sait pas qu’elle est formée de fines gouttes d’eau ? Qui ne sait pas qu’elle nous vient du ciel ? Du ciel a-t-on dit ? Oui, c’est une évidence, mais d’où précisément ? Les origines véritables de la pluie sont à découvrir dans cet article.

L’origine de la pluie a fait l’objet de plusieurs recherches scientifiques, mais pas que. Bien de légendes en parlent également. Dans son traité sur le feu au IIIe siècle av. J.-C., le philosophe de la Grèce antique Théophraste, déclare que l’origine de la pluie est le fait d’un choc des nuages contre les montagnes. Pas très logique comme théorie, mais les légendes n’ont que ces imaginations qui les caractérisent. Les scientifiques, quant à eux, ont trouvé une théorie beaucoup plus rationnelle à ce phénomène naturel.

Première chose que la science nous fait découvrir, l’origine des nuages. Ces grosses masses blanches ou grises ne sont rien d’autre qu’une grande quantité de gouttelettes d’eau suspendue dans l’atmosphère. Pour faire simple, on peut dire que les nuages sont formés par l’évaporation des eaux terrestres vers le ciel. Le mécanisme est identique à ce qui se produit lorsqu’on ouvre une casserole remplie d’eau bouillante. L’eau liquide, sous l’effet de la chaleur, se transforme en eau gazeuse et s’élève vers les airs lorsque le couvercle du récipient est ôté. La terre est recouverte à 2/3 d’eau et celle-ci, sous l’effet de la chaleur du soleil, s’évapore vers le ciel. Notons que cette vapeur d’eau est une composition de minuscules particules d’eau qui forme des nuages.

A lire dans aussi : Le Sahara n’a pas toujours été un désert

Le processus ne s’arrête pas là. Selon la pression du vent, ces petites et légères particules d’eau vont se regrouper pour former une goutte de pluie. Il est à noter que pour former une goutte d’eau, il faut quelques millions de minuscules particules. Cette goutte d’eau formée va se solidifier et tombera tout simplement du nuage vers la terre. La pluie, c’est donc tout simplement la formation de millions de gouttes d’eau qui tombent simultanément. Sans oublier que, certaines variations de la température d’une région occasionnent le plus souvent des formes différentes de pluie : On note notamment les pluies verglaçantes et les grêles appelées aussi grésils.

Par ailleurs, savez-vous qu’il existe des pluies artificielles ? Ces pluies sont fabriquées par nucléation de gouttes d’eau, à l’aide d’un produit chimique d’ensemencement dispersé à hauteur des nuages par avion ou fusée. On les retrouve plus dans les pays industriels et développés.

Téléchargez gratuitement Tomorrow Magazine en cliquant ICI

 

Wilson DOUADI