L’entrepreunariat, bouée de sauvetage pour l’Afrique

En Entrepreneuriat, Sandrine OCHOU est un bel exemple de persévérance

En Entrepreneuriat, Sandrine OCHOU est un bel exemple de persévérance

 

L’Afrique est le continent qui cumule le plus fort taux de chômage et de pauvreté dans le monde. Les institutions Étatiques sont saturées et ne peuvent accueillir tous les diplômés en leur assurant un travail bien rémunéré. Que faut –il faire face à cela ? Quelles solutions devrons-nous trouver ? Pour notre part l’entrepreunariat doit être l’une des solutions afin de pallier aux problèmes de chômage. Il n’est certes pas facile de le faire. Oui, beaucoup soulèveront la question des moyens financiers, mais nous pouvons dire que la volonté doit être notre premier leitmotiv. L’envie de changer la donne et enfin l’audace. Imaginons un seul instant que cinq personnes de diverses compétences (marketing, droit, communication, relations  publiques, logistique) fédéraient leurs intelligences, et leurs maigres moyens (dépenses d’une seule virée nocturne), ils pourraient créer une Start up qui se transformera au fur et à mesure en une multinationale d’où, ils sortiront un grand nombre de leurs amis du chômage. Cela est possible.

 

Autre réflexion Jeune : Le volontariat : une opportunité pour la jeunesse

 

Les occidentaux et les Asiatiques le font ! Pourquoi pas nous les africains ? Détachons-nous des idées arrêtées qui tuent notre avenir, détachons-nous de la politique politicienne et prenons notre destin en main. Personne ne pourra le faire à notre place. Surtout nous, les jeunes et, en particulier, les jeunes dames. Mesdemoiselles, essayons de joindre l’utile à l’agréable ! Beauté et intelligence feront de nous des héroïnes des temps modernes. Rien de grand dans ce monde ne s’est fait sans passion, alors ayons d’abord un rêve, une vision et comme le disait Martin Luther KING : « Si vous ne pouvez pas voler alors courrez, si vous ne pouvez pas courir alors marchez, si vous ne pouvez pas marcher alors rampez, mais quoi que vous fassiez, vous devez continuer d’avancer. »

Nous vous invitons à lire notre magazine numérique en cliquant ICI.

 

Sandrine OCHOU, Manager général d’Oseweb tv