Pepsi Vs Coca-Cola, une guerre centenaire

Pepsi et Coca-Cola se livrent une guerre commerciale et marketing depuis plus de cent ans

Pepsi et Coca-Cola se livrent une guerre commerciale et marketing depuis plus de cent ans

Vous les connaissez tous certainement. Coca-Cola et Pepsi sont les deux boissons gazeuses les plus connues du monde. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ces deux leaders du marché du soda s’affrontent depuis plus d’un siècle. Cette bataille, loin d’être une partie de ping-pong, est totale pour conquérir tous les marchés de la planète. Que ce soit au niveau de la communication, du marketing, et même au niveau de l’innovation, la rivalité est plus qu’intense. Zoom sur la guerre centenaire entre Coca-Cola et Pepsi.

La guerre de 100 ans 

Chacune de ces deux entreprises américaines a des caractéristiques bien particulières. Cependant, pour comprendre les raisons de ce conflit, il est nécessaire de connaitre l’histoire de Pepsi et de Coca-Cola.

Des deux, Coca-Cola est la première compagnie créée. L’histoire de Coca-Cola démarre en 1885 avec John PEMBERTON, un pharmacien d’Atlanta. La recette s’appelait alors le ‘’french wine coca’’, il s’agissait d’une boisson alcoolisée, à base de feuilles de coca, de noix de cola (graine africaine appelée « Kola »), et  de vin de Bordeaux. Cette recette sera plus tard remplacée par une boisson non alcoolisée. Quelques années après, PEMBERTON s’associe à un certain Frank ROBINSON ? C’est de cette union qu’est née la marque Coca-Cola, devenue marque déposée en 1887.  

L’aventure Pepsi commence en 1893, avec un autre pharmacien nommé Caleb D. BRADHAM, originaire de la Caroline du Nord. Sa boisson, à l’instar du Coca-Cola, est à base de noix de cola et est avant tout destinée à des fins médicales. Elle était censée soigner la dyspepsie et les troubles de la digestion. Caleb D. BRADHAM dépose sa marque sous le nom de ‘’Pepsi-Cola’’, en 1902. La boisson, très appréciée par les américains, ne parvient toutefois pas à égaler et à faire oublier le Coca-Cola, déjà entré profondément dans les mœurs. La concurrence est très rude et la compagnie de BRADHAM fera faillite à deux reprises, entre les deux guerres mondiales, du fait de la hausse du prix du sucre.

A lire aussi : La Basilique Notre-Dame de la paix, le plus grand édifice religieux du monde

Ce déclin de Pepsi profite à Coca-Cola qui ne perd pas de temps. Cette dernière commence à implanter des représentations à l’étranger. La compagnie Coca-Cola acquiert de nouveaux marchés et sait gagner la sympathie des américains. Elle s’engage à fournir de la boisson à tous les camps militaires américains où qu’ils soient dans le monde. La Deuxième Guerre Mondiale a été une véritable aubaine pour Coca-Cola.

Pour rattraper le retard sur l’internationalisation de son rival, Pepsi décide de tisser des liens avec le gouvernement de l’URSS et réussi à obtenir l’exclusivité du marché soviétique. Se sentant talonner, Coca-Cola obtiendra à son tour l’exclusivité avec la chine. Avec moins de quantité de sucre, Pepsi lance la première une boisson light en 1975, Coca-Cola ne le fera qu’en 1982.

La communication comme arme fatale

Les deux compagnies se tancent, se compare, s’attaque. La bataille est sans relâche. Elles usent de stratégies marketing concurrentielles afin de se positionner sur des marchés occupés ou libres. Avec des publicités souvent un peu trop prétentieuses, Pepsi et Coca-Cola définissent le nouveau modèle de la concurrence publicitaire.

Coca-Cola, sans aucun doute, a l’une des communications publicitaires les mieux élaborées et les plus efficaces du monde. 94% de la population mondiale connaît la marque. Avec un budget publicitaire de plus de 2 milliards de dollars en 2007, Coca-Cola est présent dans plus de 200 pays. Aujourd’hui plus de 40 millions de litres sont vendues dans le monde chaque jour, pour un chiffre d’affaires de 47 milliards de dollars.

A lire aussi : Les sept merveilles du monde  

Pepsi n’en est pas moins connu. Mais au niveau du goût et de l’appréciation des consommateurs, une étude démontre que Pepsi l’emporte sur son éternel rival. En effet, plusieurs tests effectués à l’aveugle révèlent que Pepsi est jugé meilleur par les consommateurs. 75% des gens utilisés pour l’expérience préfèrent Pepsi, pourtant la réalité du marché est tout le contraire. Ce qui ressort de cette étude est très édifiant. Le choix du consommateur d’une marque ne se fait pas généralement en fonction de son goût, mais plutôt en fonction de l’image et des valeurs qu’elle véhicule.

Au niveau de la diversification, Pepsi tire son épingle du jeu. Le géant américain a réussi à racheter de nombreuses entreprises agroalimentaires. Cette politique lui a valu de dépasser Coca-Cola dans le poids du chiffre d’affaires obtenu en 2012 avec 65 milliards de dollars contre 47 pour Coca-Cola. Les deux géants se partagent 85% des ventes de boissons dans le monde, dont 60% pour Coca-Cola et 25% pour Pepsi.

Cependant, il faut bien le noter, la consommation de soda recule de plus en plus, à cause des vastes campagnes de sensibilisation de la lutte contre le diabète.

La guerre ne finira donc jamais

Les consommateurs des pays développés consomment de moins en moins de soda, du fait de leur taux élevé de sucre. Une canette de 33 cl de Coca-Cola ou de Pepsi contient 38 grammes de sucre, soit l’équivalent de 9 cuillères à café de sucre.

Le déclin des boissons sucrées représente donc une baisse du chiffre d’affaires de nos deux géants. Ce fait a aussi entrainé un déplacement de la concurrence sur d’autres terrains. Les deux compagnies produisent également des jus de fruits et s’investissent de plus en plus dans la production de boissons plus saines pour la santé. À ce niveau, Pepsi est bien lancé puisqu’elle est propriétaire de nombreuses marques de boissons.

Sur le champ de bataille, la guerre est loin de finir maintenant. Aujourd’hui des marchés comme d’Inde, la Chine et l’Afrique sont de plus en plus déterminants dans le positionnement des deux entreprises sur le trône.

Téléchargez gratuitement Tomorrow Magazine en cliquant ICI

Audrey BLE