Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35 : Pourquoi un tel prix ?

Richard SESHIE, au centre, a présenté l'intérêt pour la Jeunesse de participer aux Prix Jeunesse de la Francophone 3535

Richard SESHIE, au centre, a présenté l’intérêt pour la Jeunesse de participer aux Prix Jeunesse de la Francophone 3535

Les anglophones, on le sait déjà, cultivent voire même voue un culte à l’esprit d’entrepreneuriat. Pour eux, chaque citoyen devrait avoir son petit business. La bureaucratie n’y a vraiment pas droit de cité. Dans les pays où l’on parle anglais, on célèbre l’entrepreneur, on donne toute sa place au leader. Chez nous autres francophones, on est bien loin de la manifestation de cette reconnaissance et de cet encouragement dû à toutes ces personnes qui osent et qui montrent la voie. Ce déficit, Richard SESHIE, jeune leader africain, et 19 autres jeunes francophones l’auront compris et tenteront de l’amoindrir avec la création des Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35.

 

Les Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35 ont pour but de célébrer 35 jeunes personnalités âgées de 18 à 35 ans et qui font bouger l’espace francophone mondial. Partenaire média de cet évènement d’envergure internationale, une équipe de reportage de Tomorrow Magazine s’est rendu le mardi 12 avril 2016 à la conférence de presse de lancement de ces prix.

Devant une dizaine de journalistes nationaux, réunis au centre d’incubation du District autonome d’Abidjan au Plateau, Richard SESHIE, commissaire général des Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35, a livré les raisons profondes de  cette compétition. « Les Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35 sont une réponse forte en vue d’offrir une grande visibilité à tous les jeunes qui réalisent des choses remarquables dans leurs domaines respectifs. » Dira-t-il, avant d’ajouter que « Les Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35 sont appelés à devenir un rendez-vous annuel et incontournable pour célébrer les meilleures innovations dans l’espace francophone – et je voudrais donc inviter les jeunes ivoiriens et ivoiriennes qui se démarquent, à massivement postuler et rencontrer leurs pairs francophones en octobre 2016. »

 

A lire aussi : Les 1er Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35

 

Richard SESHIE a assuré que les 35 jeunes nominés bénéficieront d’une très grande visibilité. En effet, outre les retombés médiatiques, certains parmi eux seront speakers lors de l’une des plus grandes conférences de leadership (1500 participants), organisé chaque année à Abidjan. Les trois grands finalistes, issus des 35, auront chacun une prise en charge. L’apothéose, ce sera cette belle cérémonie de distinction organisée à Abidjan le 29 octobre 2016 et qui réunira les décideurs du monde francophone, pour dévoiler les grands gagnants qui repartiront chacun avec un trophée et des prix (1er, 2e et 3e prix) dans 11 catégories (Agriculture & Agri Business, Appui à l’Entrepreneuriat, Blog & Innovation Média, Culture & Divertissement, Entrepreneuriat, Entrepreneuriat Social, Manager, Plaidoyer & Activisme, Service Public, Technologie, Jeune Personnalité Francophone de l’Année (Super Prix).

Plusieurs organes de presse internationaux ont déjà associé leur image à cette compétition. L’Institut Français et la Grande Chancellerie, dirigé par Madame Henriette Dagri DIABATE, se sont également engagées à faire de cette première édition des Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35 une réussite totale.

L’appel à candidatures court du 17 février 2016 au 31 mai 2016 sur le site web www.francophonie3535.com.

 

Yannick DJANHOUN