Coronavirus : Un Jeune établit une cellule anti-fake en Côte d’Ivoire

Initiée par le data journaliste Tairu KABERU, l’objectif de cette cellule anti-fake news, selon ce dernier, est de lutter contre la manipulation de l’information durant cette période sensible

Une cellule anti-fake, fallait y penser. Les Fake news font rage sur les réseaux sociaux, pendant que la pandémie du COVID-19 continue d’endeuiller le monde entier. La lutte contre les fakes news est depuis peu, devenue l’une des préoccupations majeures des gouvernements des pays touchés par le COVID-19 et de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Pour apporter une réplique efficace à la propagation des rumeurs relatifs à la pandémie du Coronavirus sur les réseaux sociaux, une cellule anti-fake news est en train de déployer de grands moyens pour apporter les informations vraies aux Ivoiriens.

Initiée par le data journaliste Tairu KABERU, l’objectif de cette cellule anti-fake news, selon ce dernier, est de lutter contre la manipulation de l’information durant cette période sensible. « Cette action est une initiative personnelle, que j’ai lancée pour mettre nos compétences au service de l’humanité, car nous sommes en période de solidarité mondiale. » A déclaré Tairu.

Cette cellule anti-fake news, ce sont quatre grandes équipes de bénévoles qui sont composés de trackers, d’analystes, d’infographistes et de traducteurs. C’est ensemble, via un groupe WhatsApp et Telegram, que ces bénévoles travaillent à rechercher et à collecter sur internet de potentiels fakes news, qui seront ensuite envoyés à une équipe qui les centralisent pour après les transmettre aux analystes qui vérifieront la véracité de ces informations : leur nature (bonne ou Fake news) et leur Source.

A lire aussi : Le pont le plus long du monde se trouve en Chine

Après confirmation, si ces informations ont une nature (fakes news), elles seront transmises aux infographistes, traduites en visuels de contres rumeur, qui seront enfin publiés sur les réseaux sociaux officiels TamTam Des Données.

La pandémie du Coronavirus a, jusqu’à aujourd’hui, fait plusieurs centaines de milliers de victimes, elle est entrée en Afrique et se répand très rapidement. Outre aider à véhiculer la bonne information, nous pouvons, chacun à son niveau, lutter contre le virus en adoptant au quotidien, les gestes barrières promus par les autorités sanitaires, que sont :

– Se nettoyer les mains avec un gel hydroalcoolique ou se les laver avec de l’eau et du savon ;

– Se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou le creux du coude quand nous toussons ou éternuons ;

– Éviter tout contact étroits (à moins d’un mètre) avec les autres.

 

Douadi Wilson MEUHON

About Yannick DJANHOUN

Yannick DJANHOUN est un Journaliste ivoirien de 31 ans. Actuellement Rédacteur en Chef de Tomorrow Magazine, Yannick est un passionné des questions touchant au leadership et au Mind Education de la Jeunesse Africaine.

View all posts by Yannick DJANHOUN →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *