Coupe du monde de football 2018, la fête peut commencer

 

L’évènement sportif majeur de cet été sera sans nul doute, la 21ème Coupe du monde de football masculin 2018, dont le coup d’envoi sera donné le 14 juin prochain en Russie. Même si le spectre du scandale du dopage plane encore sur le sport Russe depuis quelques années, cette compétition attractive et ultra-médiatisée sera suivie par des centaines de téléspectateurs à travers le monde. Calendriers, compositions des groupes, dates, horaires… Découvrez dans cet article tout ce qui vous attend lors de cette prestigieuse compétition.

Pendant que certaines personnes seront du voyage pour le pays de Gorbatchev, ce ne sera pas le cas pour d’autres qui n’auront pour seule option que de suivre les matchs à la télévision. Cette compétition qui réunira les meilleures sélections nationales actuelles aura une saveur toute particulière, on a vu les difficultés qu’ont rencontrées les champions continentaux lors des phases qualificatives, le renouvellement important des participants par rapport aux dernières éditions ainsi que toutes les nouveautés apportées.

C’est maintenant une routine, le Brésil, l’Allemagne, l’Argentine, l’Espagne et la Corée du Sud ont à nouveau validé leur qualification pour cette édition Russe. On note cependant le retour de sélections absentes lors des précédentes éditions. C’est notamment le cas du Pérou, dont la dernière participation à une Coupe du monde remontait à 1982. L’Arabie Saoudite, la Pologne, la Tunisie et la Suède, toutes absentes depuis 2006, de même que la Serbie et le Danemark, absents en 2014, sont de retour.

La France, l’Angleterre, le Mexique, le Japon et le Portugal, régulièrement présents en phase finale ces vingt dernières années, se sont également qualifiés. L’Afrique qui avait envoyé les cinq mêmes participants en 2010 et 2014, voit le retour du Sénégal, du Maroc et de l’Égypte dans l’édition 2018.

L’Islande et le Panama, passés près de la qualification quatre ans plus tôt, participent à leur première Coupe du monde. Le Chili, double tenant du titre de la Copa América (2015 et 2016), les États-Unis, champions de la CONCACAF, le Cameroun, champion d’Afrique, et la Nouvelle-Zélande, championne d’Océanie, ont tous échoué à se qualifier.

Les  habitués tels que le Paraguay, la Côte d’Ivoire, l’Algérie et le Ghana, et deux autres grandes nations européennes du football, à savoir les Pays-Bas et l’Italie seront de notables absents cet été.

Le tirage au sort de la phase finale de la Coupe du monde qui s’est effectué le 1erdécembre 2017 à Moscou, a donné des équipes classées en huit groupes, nommés de A à H, réparties comme suit : Groupe A : Russie, Uruguay, Égypte, Arabie Saoudite. Ce groupe qui compte, la Russie, pays hôte, qui a montré d’inquiétants signes de faiblesse lors de ces dernières années, est plutôt ouvert. Groupe B : Portugal, Espagne, Iran, Maroc. Le Portugal et l’Espagne, tous deux auteurs d’éliminatoires quasi parfaits, sont les deux favoris de ce groupe assez relevé. Groupe C : France, PérouDanemark, Australie. La France, grande favorite de ce groupe C et finaliste de l’Euro 2016 à domicile, abordera cette compétition en sérieux prétendant au titre. Groupe D : Argentine, Croatie, Islande, Nigeria. Dans ce groupe, l’Argentine, finaliste des deux dernières éditions de la Copa América, abordera la compétition en vrai  favori, malgré une qualification difficilement conquise grâce seulement à sa star Lionel MESSI.  Groupe E :Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie. Le Brésil, grand favori à la victoire finale, compte bien effacer sa décevante 4e place à la Coupe du monde 2014, disputée à domicile.Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud. Les champions du monde en titre Allemands sont les super-favoris de ce groupe au niveau très relevé.  Groupe G :Belgique, Angleterre, Tunisie, Panama. La Belgique débutera la compétition en tant qu’outsider prétendant au titre et sera la grande rivale de l’Angleterre, car la plupart des joueurs Belges évoluent en Premier League. Groupe H : Pologne, Colombie, Sénégal, Japon. Le groupe H apparaît comme le groupe le plus ouvert de la compétition.

Parmi le contingent de stars qui se tiendront la dragée haute durant cette compétition de football, on notera l’absence de nombreux joueurs de renom tels que l’Argentin Mauro ICARDI, le meilleur buteur de la série A, Alvaro MORATA de Chelsea, les Madrilènes Gareth BALE et Karim BENZEMA, les Africains Obameyang, Ryad MARHEZ et bien d’autres encore pour raison, de blessure, de non-qualification de leur sélection, ou de leur non-sélection par l’entraineur de leur équipe nationale. Leur participation aurait certainement rehaussé, encore plus, le niveau de cette compétition.

L’hymne de cette Coupe du monde sera chanté par l’immense star Américaine Will SMITH. Quant au ballon officiel de couleur noire et blanc, il porte le nom «Telstar 18» et a été créé par la marque Adidas, sponsor officiel de la compétion avec Coca-Cola.

La principale nouveauté à cette édition est l’autorisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR). Cette technologie portera uniquement sur les cas de validation ou non d’un but, d’attribution ou non d’un carton rouge, d’analysation d’une action pouvant valoir penalty et enfin la correction d’une erreur d’identification d’un joueur sanctionné. Le logo officiel de la compétition est une balle avec des éléments du décor traditionnel Russe. La mascotte appelée Zabivaka qui signifie celui qui marque en Russe, est un loup.

Les matchs se dérouleront sur une douzaine de stades dument rénovés et construits, tous repartis sur l’ensemble du territoire Russe.

Voilà en perspective, une belle compétition mondiale de football, qui sous tous ses aspects et son armada de stars ne manquera, à coup sûr, de vous occuper sainement et vous égayer cet été chers lecteurs.

Que la fête commence !

About Mardochée OULAYE

Mardochée OULAYE, est un sportif de haut niveau. Ce basketteur professionnel s'affectionne aussi de la communication, ce qui lui vaut d'être l'un des rédacteurs permanents de Tomorrow Magazine.

View all posts by Mardochée OULAYE →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *