La Tour F d’Abidjan, sera la plus haute d’Afrique

La Tour F d'Abidjan Plateau

La Tour F, en cours de construction à Abidjan, fera la fierté de la Côte d’Ivoire. À l’instar des grands hubs du monde, la capitale économique aura son joyau architectural digne des temps modernes.

 Abidjan, le vaisseau sanguin de l’économie ouest-africaine, verra se dresser en son cœur, la Tour F, le bâtiment plus haut d’Afrique. La construction de la Tour F a été annoncée par le gouvernement ivoirien en 2019. Celle-ci se dressera fièrement au sein de la cité administrative du Plateau, avec les cinq autres tours existantes, les tours A, B, C, D et E.

La Tour F sera une prouesse architecturale. Avec ses 64 étages reposant sur un socle de 283 mètres pour toucher les nuages, l’édifice est destiné à accueillir des services administratifs et des bureaux. Il comprend notamment un auditorium de 200 places au 1er étage et un espace destiné aux cérémonies protocolaires, avec une très grande hauteur sous plafond, au 60e étage.

Sa géométrie, symétrique, représente un masque africain. La façade est constituée d’une double peau présentant des facettes inclinées de dévers (vers l’intérieur et vers l’extérieur). Les deux façades de la Tour F sont reliées entre elles par des bielles. Les arêtes de la peau vitrées extérieures sont mises en valeur par des bandes noires en creux, le reste de la peau est lisse. Le vitrage rappelle les tissus africains, par des bandes blanches inclinées réfléchissantes, qui contrastent avec des bandes traitées en vitrage aux tons bleutés. La nuit, la Tour F sera mise en lumière, telle une torche jaillissant du cœur du Plateau.

A lire aussi : Le pont le plus long du monde se trouve en Chine

Les travaux de cette œuvre titanesque qui ont démarré au premier semestre de l’année 2020, dureront deux ans et c’est le groupe ivoirien PFO qui a la charge de la construction de l’immeuble. Le projet de la Tour F est porté des mains de maître du célèbre architecte franco-ivoirien d’origine Libanaise Pierre FAKHOURI, le constructeur de la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro, édifice religieux le plus haut du monde. On peut dire qu’après l’achèvement de cet ouvrage, la Tour F, trouvera sa place aux côtés d’immeubles symboliques tels la Pyramide, la Tour Postel 2001, le CCIA, etc.

Il faut enfin noter que la Tour F, n’est pas le seul chantier que prévoit le gouvernement dans la commune du Plateau, il y a aussi le pont de Cocody qui va relier la commune résidentielle de Cocody à celle des affaires, par la lagune Ébrié. Il y a aussi la construction de la Tour du Cacao, où siégera le Conseil Café-Cacao (CCC) et la construction de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine, un édifice de 14 étages qui comprendra, comme son nom l’indique, l’une des plus grandes bibliothèques du continent. À travers ces différents travaux, l’État souhaite renforcer l’image de marque de la commune du Plateau, qu’on appelle déjà le petit Manhattan de l’Afrique de l’Ouest.

 

Mister Dave

About Yannick DJANHOUN

Yannick DJANHOUN, aussi appelé Mister Colombo, est un Journaliste ivoirien. Actuellement Rédacteur en Chef de Tomorrow Magazine, Yannick est un passionné de la Jeunesse Africaine. Sa plume, il l'a met au service de la promotion du Leadership de celle-ci.

View all posts by Yannick DJANHOUN →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *