ONG WEL : Un Noël avec les enfants de la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan

ONG WEL Noël

La Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), a abrité, ce samedi 19 décembre, à l’occasion de la fête de Noël, un arbre de Noël. Cette cérémonie a été offerte par l’équipe de l’ONG Women Entrepreneurs and Leaders (WEL) en l’honneur des mineurs du Centre d’Observation des Mineurs (COM) et des enfants des détenues de la prison des femmes. Ils étaient plus de 350 enfants et femmes à bénéficier de ce temps de partage de présents.

C’est aux environs de midi que les Change Makers (membres de l’ONG WEL) ont été accueillis par les autorités pénitentiaires et conduits dans la cours du bâtiment de la prison des femmes qui devait servir de cadre à la cérémonie. Après une courte entrevue avec le protocole de l’établissement pénitentiaire, Madame ALLA Kouadio Sandrine présidente de WEL, accompagnée des membres de ladite ONG, a ouvert les hostilités. Toutes les occupantes du bâtiment de la prison des femmes ont pris d’assaut le parvis de la prison pour ne rien manquer de la fête.

Ce fut un instant de communion riche en émotions et en partages. Des dons des plus significatifs en vivres et en non vivres ont été offerts, dont des trousseaux de bébé pour les 15 femmes enceintes de cet établissement, des médicaments de premières nécessités parqués dans plusieurs cartons, du riz, du chocolat, des boites de conserves, céréales, huile, etc. Pour le bonheur des tous petits, des paquets de jouets ont été offerts. Ces présents sont évalués à plus 5 millions de francs CFA.

Alors que les tout-petits passaient à tour de rôle recevoir leurs présents des mains du père NOËL, les femmes, quant à elles, récupéraient les leurs des mains de la dynamique équipe de WEL et tout cela dans une ambiance gaie et festive. La cérémonie s’est achevée par la visite du centre d’observation des mineurs (COM) qui recueille une centaine de détenus. Il est à noter que le déjeuner par la même occasion a été gracieusement offert par les Change Makers de l’ONG. Les bénéficiaires ont eu droit à des centaines de plats distribués.

A lire aussi : La Mairie de Cocody soulage les enseignants du privé

Par ailleurs, il faut noter que WEL est une organisation co-fondée en 2009 par Madame Sandrine ALLA et Monsieur Maxime KOUADIO. Elle se définit comme un réseau féministe avec pour objectif de lutter contre les discriminations sexistes, lutter contre la pauvreté féminisée et ainsi contribuer à une société inclusive.

Au niveau national L’ONG WEL est basée à Abidjan et à Bouaké. Au niveau International, elle est représentée à ce jour dans 7 pays : au Togo, au Sénégal, en Namibie, en Afrique du Sud au Kenya, en France et au Canada.

Avec pour vision de faire « un monde où les femmes sont à l’abri de la pauvreté et de toutes formes de discrimination », l’organisation fait beaucoup d’activités. Elle intervient dans plusieurs domaines, tels que la lutte contre les VBG, l’éducation de la fille, l’Entrepreneuriat féminin… et organise plusieurs actions sociales à l’endroit des populations vulnérables. Cet arbre de Noël s’inscrit dans le cadre de la journée du volontariat faite chaque année par les membres et qui leur donne l’occasion au moins une fois dans l’année de vivre pleinement pour autrui. Le choix de la MACA s’explique certainement par le contexte pandémique mondial qui a impacté durement les populations de la planète en général, mais les occupants des établissements pénitentiaires en particulier. Les servir durant une journée a été d’une grande joie pour les membres comme en témoignaient leurs sourires.

Aussi, L’ONG WEL voudrait-elle inviter, par ces actions, à la solidarité de tous envers les enfants, frange vulnérable de la population, du fait de leur âge, dans cet environnement hostile et promet de ne ménager aucun effort pour répondre à leur appel au secours. La Présidente ALLA Sandrine qui a fait personnellement le déplacement, a tenu à marquer sa gratitude à l’endroit des autorités de la prison pour avoir accompagné l’action et surtout remercier les sponsors pour leurs dons, malgré le contexte difficile de la COVID 19.

 

Paterne BAHI

About Yannick DJANHOUN

Yannick DJANHOUN, aussi appelé Mister Colombo, est un Journaliste ivoirien. Actuellement Rédacteur en Chef de Tomorrow Magazine, Yannick est un passionné de la Jeunesse Africaine. Sa plume, il l'a met au service de la promotion du Leadership de celle-ci.

View all posts by Yannick DJANHOUN →
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires