Jusqu’à la dernière seconde

Y croire avec toutes les forces vives de son âme… est parfois l’attitude qui fait la différence entre ceux qui gagnent et ceux qui perdent. L’histoire récente de notre champion olympique de Taekwondo, se dresse comme un grand mur de rappel devant nous.

La symbolique de la victoire de Cheick CISSE ne réside pas seulement dans le fait qu’il nous ramenait notre première médaille d’or olympique en tant que nation. Mais surtout, par la manière dont il remporta la finale… un coup de pied… à la toute dernière seconde.

Comme CISSE, beaucoup d’entre nous, entrepreneurs, activistes, cadres, etc. se sont fixés des objectifs en début d’année 2016. Mais contrairement au champion olympique, nous sommes nombreux à croire, qu’en décembre, tout est déjà plié, que plus rien de grand ne peut arriver à quelques jours de la fin de l’année.

Sans être un grand fan de football, je sais qu’un match n’est jamais terminé avant le dernier coup de sifflet de l’arbitre. C’est bien ce fighting spirit qui fait la gloire des grandes équipes. Pourquoi alors que nous applaudissons leurs exploits, nous refusons de nous abreuver à la même source de motivation et de détermination ?

Combien de buts n’ont pas été inscrits dans les dernières secondes d’une finale de coupe du monde ?

Les champions savent que tout peut arriver au moment où l’on s’y attend le moins. C’est bien pour cela, qu’ils n’arrêtent pas de travailler dur chaque jour… car la chance ne sourit qu’à ceux qui y croient.

Même si les guirlandes, les façades des magasins, les lumières de la ville, l’excitation ambiante et les bouchons vous rappellent qu’une année est en train de jeter ses derniers rayons, souvenez-vous que l’année finit seulement le 31 décembre à Minuit.

Ce n’est pas le moment de relâcher vos efforts, de lever le pied de l’accélérateur… bien au contraire, fixez-vous un objectif pour cette période, et appuyez des deux pieds sur l’accélérateur pour l’atteindre. Donnez-vous la chance de passer la ligne d’arrivée de la course avec la plus grande vitesse possible. C’est l’élan de cette vitesse qui vous fera gagner la course.  Donnez vos dernières forces, puisez dans vos dernières réserves et faites de cette année un moment inoubliable.

Cette année, vous signerez peut-être un contrat qui changera totalement votre business. Un client passera, qui sait, une grosse commande de chaussures de luxe. Vous rencontrerez peut-être un partenaire financier qui acceptera d’investir dans votre start-up.  Chaque jour nous réserve de nombreuses surprises alors restez concentrés, éveillés, alertes, prêts… à saisir l’opportunité du dernier moment, du dernier jour, de la dernière minute et pourquoi pas de la dernière seconde.

Y croire jusqu’à la dernière seconde… pour réussir son année 2019.

A lire aussi :Soyons patients comme le bambou du Japon

Adama GOROU

Human Potential Catalyst

Entrepreneur, speaker

CEO at A+ COACHING

www.adamagorou.com

About Yannick DJANHOUN

Yannick DJANHOUN est un Journaliste ivoirien de 31 ans. Actuellement Rédacteur en Chef de Tomorrow Magazine, Yannick est un passionné des questions touchant au leadership et au Mind Education de la Jeunesse Africaine.

View all posts by Yannick DJANHOUN →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *